Les Tréteaux de France, portés par le metteur en scène Robin Renucci, se penchent sur La Guerre des Salamandres de Karel Čapek, un récit visionnaire. Ce sera mardi 12 novembre au théâtre de L’Arsenal à Val-de-Reuil, samedi 16 novembre à la salle des fêtes à Verneuil-sur-Avre et vendredi 13 décembre à l’espace Philippe-Auguste à Vernon.

La Guerre des Salamandres « valait une adaptation théâtrale ». Robin Renucci s’y est attelé avec la dramaturge Evelyne Loew. Karel Čapek (1890-1938) fait de son roman une satire féroce contre le nationalisme, le racisme, l’esclavagisme, l’aveuglement des états, le capitalisme. « Il mène une réflexion sur le temps, le temps libre. C’est un homme visionnaire qui écrit dans une époque marquée par de terribles transformations politique, économique et sociale. Il raconte ces années 1930 à la manière des grands auteurs d’anticipation ».

La Guerre des Salamandres se déroule sur une petite île à l’ouest de Sumatra. Après la découverte du peuple des Salamandres, des êtres étranges mais braves, intelligents et travailleurs, Bondy, un riche homme d’affaires, cupide et vorace, se frotte les mains. Il n’hésite pas à exploiter ces créatures et à puiser les richesses de leur territoire, notamment des perles. Jusqu’à ce que les salamandres se révoltent et réclament une plus grosse part de gâteau. À la fin, tout le monde perd puisque tous vont se montrer trop gourmands et épuiser la nature.

50 personnages

Cette histoire est une grande épopée fantastique qui traverse plusieurs temps avec une cinquantaine de personnages, confiés à sept comédiens et comédiennes. Robin Renucci a mis au point « une mécanique importante. Il y a beaucoup de changements de jeu d’acteur » autour d’une construction ronde qui dessine différents lieux. 

La Guerre des Salamandres, un cri d’espoir ou de désespoir ? « C’est une grande question, répond Robin Renucci. Il y a une grande conscience des humains qui tentent de se protéger. Ils chantent pour se rassurer. C’est un peu ce que nous faisons aujourd’hui. Je ne sais pas quoi penser. Où est le lieu de conscientisation ? Faut-il agir de manière individuelle ou préférer une action politique collective ? Je veux être un citoyen actif qui tente, qui transmet là où il est possible de transmettre des valeurs de partage, de respect des différences, qui donne des outils pour permettre de penser, de s’élever, de débattre. Avec les Tréteaux de France, nous menons nos missions de service public. C’est un travail théâtral et politique ». La Guerre des Salamandres s’inscrit dans une réflexion sur les thématiques du travail, de la richesse et de la création de la valeur, entamée avec Le Faiseur d’Honoré de Balzac, L’Avaleur d’après Jarry Steiner.

Infos pratiques

  • Mardi 12 novembre à 20 heures au théâtre de L’Arsenal à Val-de-Reuil. Tarifs : de 20 à 10 €. Réservation au 02 32 40 70 40 ou sur www.theatredelarsenal.fr
  • Samedi 16 novembre à 20h30 à la salle des fêtes à Verneuil-sur-Avre. Tarifs : 13 €, 6,80 €. Réservation au 02 32 32 72 41
  • Vendredi 13 décembre à 20h30 à l’espace Philippe-Auguste à Vernon. Tarifs : de 22 à 12 €. Réservation au 02 32 64 53 16 ou sur www.espacephilippe-auguste.fr