La plante magique de Bevis Martin et Charlie Youle

par | 16 juillet 2021 | Vie culturelle

Bevis Martin et Charlie Youle signent la nouvelle fresque d’été de L’Étincelle, installée sur un pan de mur de la chapelle Saint-Louis à Rouen.

C’est frais. Les couleurs pastel apportent une note estivale dans cette grisaille. Une espèce végétale géante, tel un haricot magique, a poussé sur un des murs de la chapelle Saint-Louis à Rouen. Elle intrigue par ses formes rondes de pâte à modeler et sa ressemblance à une plante carnivore. C’est l’œuvre de Bevis Martin et Charlie Youle, deux artistes britanniques installés à Nantes. Les Murs ont une nouvelle fois la parole avec L’Étincelle.

Bevis Martin et Charlie Youle ne sont pas des inconnus dans la région puisqu’ils ont déjà exposé au Shed à Notre-Dame-de-Bondeville et reviendront à l’automne 2021 au jardin des plantes avec le réseau RRouen. Le duo aime travailler à partir de matériaux, objets ou images récoltés, pour inventer un autre monde, souvent un univers de contes.

Ce végétal a été inspiré par des dessins d’enfants réalisés lors d’un cours sur les nombres premiers. « Les maths déforment les plantes qui ont une parfaite symétrie et les enfants arrivent à créer des choses originales avec des éléments courants ». Les deux plasticiens jouent à nouveau avec le rationnel et l’imaginaire.

À lire également