Faire voler un vélo ! C’est l’objectif que s’est fixée La Quotidienne, un duo de cirque, dans sa première création. Vol d’usage est à découvrir du 29 novembre au 1er décembre sous chapiteau, devant le cirque-théâtre à Elbeuf.

Le premier s’est spécialisé dans le fil de fer tendu et le vélo acrobatique, le second dans les sangles aériennes. Jean Charmillot et Jérôme Galan qui ont fondé La Quotidienne sont les élèves de la 21e promotion du CNAC (centre national des arts du cirque). Leur amitié les a réunis dans un projet de création pour créer une rencontre entre leurs agrès. Une idée complexe à mettre en œuvre puisqu’il faut lier l’horizontalité et la verticalité. Ce spectacle leur a demandé pas moins de six ans de travail. « Cela a pris du temps pour réussir ce mariage. Il a fallu que l’un apprenne la technique de l’autre ».


Présenté du 29 novembre au 1er décembre sous chapiteau à Elbeuf, Vol d’usage raconte la chute à vélo, plus précisément cet envol juste avant l’atterrissage. « On éprouve une sensation particulière lors de ce moment qui est hors conséquence », remarque Jérôme Galan. « Il y a un sentiment de liberté, ajoute Jean Charmillot. On est entre l’envol et la chute. C’est un moment assez court qui fait battre le cœur ».

En vol plané


Vol d’usage
fait appel à la mémoire. Selon Jérôme Galan, « elle est très importante et on s’amuse avec elle. Elle revient après le traumatisme ». Pour écrire ce spectacle, « nous nous sommes racontés beaucoup de souvenirs. Quand on repensait à ces moments, ils étaient très forts. Ils ont construit notre rapport au cirque, notre rapport au monde. Cela m’a fait découvrir des choses sur moi-même. Chacun a ses moments de chute », poursuit Jean Charmillot.


Vol d’usage raconte l’histoire d’un homme qui sort de chez lui le matin, son vélo à la main et rencontre un autostoppeur. Il va vivre quelques mésaventures et aussi cette indescriptible sensation procurée par divers vols planés. Rien de dramatique dans tout cela mais des fous rires et aussi quelques frissons.


Pour Jean Charmillot et Jérôme Galan, il était important pour eux d’interpréter Vol d’usage sous un chapiteau. Il a tout d’abord été « compliqué de trouver des salles avec une piste et un gradin en circulaire ». Les deux artistes de La Quotidienne tiennent également à « une réelle proximité avec le public. Le spectateur doit être proche de nous afin qu’il se fasse son chemin, qu’il retrouve les bouts de son histoire ». Avec le chapiteau, la compagnie savoure une vie d’itinérance. « Elle nous a tant fait rêver ».

Infos pratiques

  • Vendredi 29 novembre à 20h30, samedi 30 novembre à 18 heures, dimanche 1er décembre à 15 heures sous chapiteau, place du Champ-de-Foire à Elbeuf.
  • Spectacle tout public à partir de 5 ans
  • Tarif : 6 €.
  • Réservation au 02 32 13 10 50 ou sur www.cirquetheatre-elbeuf.com