La saison commence au Passage

par | 24 septembre 2021 | Vie culturelle

Le Passage à Fécamp qui vient d’obtenir un label national ouvre sa saison ce vendredi 24 septembre avec deux compagnies associées, La Magouille et Konfiské(e).

Il y a des nouveautés au Passage à Fécamp. La première : le théâtre devient une scène conventionnée d’intérêt national Art et création. Un label qui met en lumière le travail d’accompagnement des compagnies et des artistes en création. « L’art de la marionnette a beaucoup évolué. Il propose des univers complètement différents et utilise diverses techniques comme l’objet, le papier, l’ombre… Depuis quelques années, il s’est emparé du récit. Aujourd’hui, il doit être développé et défendu dans la région », explique Sophie Descamps qui souhaite favoriser une émulation en Normandie avec Le Sablier à Ifs, la Scène nationale 61 à Alençon et Le Trident à Cherbourg.

La directrice du Passage à Fécamp s’entoure également de deux compagnies associées lors de cette saison 2021-2022. Il y a tout d’abord La Magouille, créée en 2008 et portée par Solène Briquet et Cécile Lemaître. Les deux artistes mêlent le théâtre et la marionnette. Depuis quelques mois, elles emmènent Gaston, un vieux monsieur qui s’ennuie, sur les routes. La Magouille présente deux projets artistiques, Feuferouïte sur le vieillissement, et Un Carnaval des animaux avec l’Orchestre régional de Normandie. Konfiské(e)e, la compagnie de Carine Piazzi, place le corps au cœur des créations nourries d’écritures du monde. Avec La Maison illuminée, elle adapte les Trois Contes de Flaubert qu’elle met en miroir avec un quatuor de Beethoven.

Le théâtre traverse cette nouvelle saison qui commence vendredi 24 septembre avec Fabula Raza et Joe Dassin. Flaubert sera aussi présent en Super Éros avec le Chat Foin. L’Héliotrope raconte Angela Davis. Avec Javier Aranda, il suffit d’une paire de mains et d’une boîte à couture pour narrer l’histoire d’une corbeille. Zoé Grossot revient sur des parcours de femmes oubliées. For Happy People & Co réalise une photographie de la jeunesse contemporaine. Il est question d’individualisme dans ≃ [Presqu’égal à] par la Compagnie du 4 Septembre, de non-dits dans Zoom Avant par In Extremis, des violences conjugales dans Les Femmes de Barbe bleue par Juste avant la compagnie. Les Maladroits font leur retour avec Joueur, une pièce sur le conflit israélo-palestinien. De la musique aussi avec White Velvet, le projet de Juliette Richards, l’étonnante Françoiz Breut et La Petite Symphonie de Daniel Isoir qui interprétera des œuvres de Haydn et de Mozart.

Infos pratiques

  • Vendredi 24 septembre à 18h30 au Passage à Fécamp
  • Entrée libre
  • Réservation au 02 35 29 22 81 ou sur www.theatrelepassage.fr
  • photo : Nikola Carton

À lire également

Retour au Présent

Retour au Présent

La compagnie Little Boy présente cette nouvelle saison 2021-2022 vendredi 1er...