L’amour du risque

par | 11 janvier 2022 | Cirque

Après la chute, le risque… Matthieu Gary et Sidney Pin de La Volte-cirque s’interrogent à nouveau sur leur pratique artistique dans cette création. De Bonnes Raisons est à voir du jeudi 13 au samedi 15 janvier au Cirque-théâtre à Elbeuf.

Chacun a sa propre définition du risque. Matthieu Gary évoque celui d’octroyer un prêt pour acheter une maison ou encore descendre un escalier. Et se propulser à 7 mètres de haut avec une bascule ? « C’est une pratique maîtrisée avec une vraie conscience. La plupart du temps, nous ne savons pas quel risque nous prenons. Parce que nous ne le savons pas ». Cet acrobate n’est pas un illuminé qui fonce tête baissée. « Nous mettons toujours en place des protocoles. Ce qui rend notre travail plus sûr ». Et la peur dans tout cela ? « Elle est indispensable parce qu’elle nous protège sans nous immobiliser. La peur génère tout un tas d’hormones qui nous rendent vivants ».

Matthieu Gary et Sydney Pin, un duo formé dans la compagnie La Volte-cirque, ont commencé par écrire sur la chute dans un spectacle qui s’intitulait tout simplement Chute !. Cette fois, ils questionnent leur passion pour le risque pris quand ils effectuent toutes ces figures périlleuses. Présenté pour la première fois du 13 au 15 janvier au Cirque-théâtre à Elbeuf, De Bonnes Raisons réunit deux acrobates qui se connaissent bien. L’un joue le plus casse-cou. L’autre se révèle plus craintif et prudent. Tant et si bien qu’il n’arrive plus à avancer. « Si on ne prend plus de risque, il ne se passe plus rien dans nos vies », remarque Matthieu Gary. 

Ces deux figures dialoguent, parlent de leurs envies, de l’engagement et se mettent face à leurs contradictions. « Nous avons besoin des mots pour raconter ce qui se joue et de nos pratiques ». Cette conversation, très écrite, nourrie de lectures de philosophes et de penseurs est ponctuée d’acrobaties au sol, sur une perche qui s’allonge au fil du spectacle, sur la bascule, sur une montagne de tables… Dans De Bonnes Raisons, les deux acrobates ne veulent pas jouer les héros solitaires. Ils préfèrent prendre des risques ensemble parce qu’ils se sentent solidaires et montrent une grande confiance mutuelle.

Infos pratiques

  • Jeudi 13 janvier à 19h30, vendredi 14 janvier à 20h30, samedi 15 janvier à 18 heures au cirque-théâtre à Elbeuf
  • Durée : 1 heure
  • Spectacle à partir de 8 ans
  • Tarifs : 17 €, 13 €. Pour les étudiants : carte Culture
  • Réservation au 02 32 13 10 50 ou sur www.cirquetheatre-elbeuf.com
  • photo : Damien Bossis

À lire également