Le Groupe acrobatique de Tanger, toujours dans un élan joyeux

par | 6 octobre 2020 | Cirque, En famille

Le Groupe acrobatique de Tanger, c’est seize artistes virtuoses dans plusieurs disciplines circassiennes, emmenés par Sanae El Kamouni et Maroussia Diaz Verbèke. FIQ ! (Réveille-toi), leur nouvelle création, est un feu d’artifice de couleurs à voir du 8 au 11 octobre au cirque-théâtre à Elbeuf.

Un groupe qui s’agrandit

Le Groupe acrobatique de Tanger est connu pour ses grands sauts périlleux et ses pyramides humaines. « Il est unique en son genre. Il allie le cirque contemporain et cette tradition marocaine en voie de disparition », rappelle Sanae El Kamouni, fondatrice de la troupe en 2003. Le Groupe acrobatique de Tanger a soufflé un vent nouveau et suscité des envies auprès des plus jeunes. « Au bout de quinze ans, la question s’est posée sur la place de ces nouveaux artistes. Nous avons beaucoup travaillé pour que le cirque devienne une véritable discipline artistique. Aujourd’hui, le secteur n’est pas encore consolidé et nous devons leur donner l’occasion de créer. C’est une nouvelle équipe qui constitue désormais le Groupe acrobatique de Tanger. Celui-ci est plus jeune et plus féminin. Il y a cinq femmes », explique la metteuse en scène.

Une rencontre

Il y a deux ans, le Groupe acrobatique de Tanger a rencontré Maroussia Diaz Verbèke, acrobate sur la corde et circographe, qui a porté un regard personnel sur le cirque dans Circus Remix. Ensemble, ils ont créé FIQ ! (Réveille-toi), présenté du 8 au 11 octobre au cirque-théâtre à Elbeuf. Dans son travail, Maroussia Diaz Verbèke a mis en lumière la singularité de ces acrobates. « Au cirque, nous ne pouvons pas penser l’artiste comme au théâtre, en danse… L’énergie y est forte. L’engagement, très personnel. C’est aussi une pratique que nous sommes les seuls à faire. Chacun a son style, son vocabulaire physique. Ce qui est une constituante du cirque. Il faut donc une rencontre avec eux. Nous nous sommes parlés afin que je comprenne leur sensibilité respective, leurs envies, leurs rêves… Je me suis appuyée sur cette énergie-là ».

Deux rencontres

Cette énergie est portée par Dj Key qui a composé la bande sonore de FIQ ! (Réveille-toi). « C’est un artiste qui a aussi une grande dextérité. Avec ses disques, il fait du jonglage », remarque Maroussia Diaz Verbèke. Autre artiste présent dans cette production : le photographe Hassan Hajjaj qui signe la scénographie avec plusieurs objets du quotidien détourné et les costumes. Il a apporté une esthétique très personnelle et un univers bigarré

Dans la lumière

Pas de narration dans FIQ ! (Réveille-toi) mais une construction de 18 numéros. Chez ces artistes marocains, il y a « la volonté de rencontrer le monde », d’être « dans une continuité » tout en s’autorisant « une lecture libre de la tradition ». Ce spectacle est une grande fête du cirque colorée et lumineuse. « Malgré l’obscurité, il faudra aller chercher la lumière ». Un défi relevé par ces 16 circassiennes et circassiens, voltigeurs, acrobates, footfreestylers, breakdancers…

Infos pratiques

  • Jeudi 8 octobre à 19h30, samedi 10 octobre à 18 heures, dimanche 11 octobre à 15 heures au cirque-théâtre à Elbeuf
  • Durée : 1h20
  • Spectacle tout public à partir de 6 ans
  • Tarifs : 30 €, 25 €. Pour les étudiants : carte Culture.
  • Réservation au 02 32 13 10 50 ou sur www.cirquetheatre-elbeuf.com
  • photo : Hassan Hajjaj

À lire également

Donec leo ut neque. in dictum adipiscing elementum