Le Louxor s’installe à L’Autre Lieu

par | 14 septembre 2021 | Vie culturelle

La compagnie étantdonné a pris le relais du collectif Nos Années sauvages à L’Autre Lieu à Grugny où Le Louxor s’installe pour son 4e campement. Au programme : des résidences de compagnies, des ateliers et beaucoup de danse.

Pour le campement n°4, Le Louxor sera à L’Autre Lieu à Grugny, au sein de l’établissement médico-social. Ce dancing itinérant a été imaginé par la danseuse et chorégraphe, Frédérique Unger, cofondatrice de la compagnie étantdonné qui écrit la suite de l’aventure artistique lancée par le collectif Nos Années sauvages et le CDN de Normandie Rouen. L’objectif : promouvoir la danse sur tout le territoire normand. 

Le Louxor va trouver une place naturelle dans cet espace qui « a de multiples atouts. Le public est déjà là. Dans nos missions, il y a le care, le fait de prendre soin des corps. La danse a donc toute sa place ». Durant cette saison, Frédérique Unger a élaboré une programmation riche et variée. Il y aura tout d’abord une dizaine de compagnies en résidence, confirmées et émergentes, dont étantdonné, La Pieuvre, Dunes et d’os, La Guagua, Moi Peau, Second Cast, La Presque Compagnie, New Youth Posse, Impact… À l’issue du temps de travail, chaque troupe présentera une étape de création. Pendant son séjour, elle mènera également des ateliers de pratique de la danse avec les résidentes et les résidents de l’établissement médico-social de Grugny, aussi avec les habitantes et les habitants du village.

Une fois par mois, Le Louxor se transforme en salle de bal pour un dimanche de swing ouvert à tous les danseurs et danseuses, les bons et les moins bons. Quant aux enfants, ils auront aussi un temps pour eux lors d’une boom créative le samedi matin.

L’Autre Lieu est également un endroit dédié à l’art contemporain. La compagnie étantdonné programme une série d’expositions et de résidences avec le Frac de Normandie Rouen. Sylvain Wavrant du collectif Nos Années sauvages revient à Grugny et laissera la place ensuite à Alexandra Lafitte-Cavalle, Louise Gügi, Benjamin Bonaventure, Marie-Hélène Labat. Comme les compagnies de danse, ces plasticiens et plasticiennes partageront leur art avec les résidents et les habitants.

À lire également