Le rêve de Colours in the Street : sortir un album

par | 28 juin 2013 | Concert

colours extérieurCes quatre garçons ont entamé une histoire musicale assez formidable. Ils n’ont pas 20 ans. Ils sont originaires de Niort. Depuis trois ans, avec quelques changements, ils forment Colours in the Street. Un quatuor, bercé par la pop anglo-saxone, qui enchaine les dates, devient lauréat SFR jeunes talents Printemps de Bourges 2012, puis le gagnant du tremplin Ricard SA Live Music. Colours in the street lance ce vendredi après-midi la trentième édition du Rock dans tous ses états à Evreux. Ce sera un moment festif, joyeux, léger et coloré. Interview avec Alexandre, chanteur et guitariste.

 

Etre sur l’affiche d’un festival, c’est tout nouveau pour nous.

Oui, c’est tout nouveau. Ce qui est aussi nouveau, c’est toute la tournée. Nous enchaînons désormais les dates, les gros plateaux.

 

Comment vous êtes-vous préparés ?

Nous avons pas mal répété. Nous préparons la scène au fur et à mesure de nos concerts. Chacun de ces concerts est une étape.

 

Appréciez-vous cette vie nomade ?

Ouais, carrément parce que nous aimons voyager. De plus, nous rigolons bien.

 

Comment conciliez-vous cette vie d’artiste ou votre vie d’étudiants ?

Pour l’instant, nous y parvenons. Plus tard, je ne sais pas. Nous avons tous un projet scolaire. Peut-être faudra-t-il y mettre un terme si le projet musical a du succès. Je pense que nous aurons à faire un choix plus tard. C’est pour cette raison que nous sommes partis sur des études courtes. Mais il est important pour nous d’avoir un diplôme.

 

Qu’est-ce qui a été déterminant pour vous ? Est-ce le titre Easy ?

Non, pas Easy, plutôt Paper Child. C’est ce titre que nous avons mis en avant et qui a le plus contribué à nous faire connaître. Nous espérons qu’il va nous emmener encore plus loin. Quant à Easy, c’est un de nos premiers morceaux qui nous avons un peu mis de côté.

 

En ce moment, il y a les dates de concert. Est-ce que la prochaine grande étape pour vous est la sortie du premier album ?

Oui, nous y travaillons et nous allons y travailler pendant tout l’été. Nous prévoyons la sortie en 2014. D’ici là, nous aurons beaucoup d’actu afin de ne pas se faire oublier. Il n’y aura pas de sortie d’EP, plutôt des teasers, des remixes, des vidéos…

 

Vous êtes pratiquement nés avec le numérique. Pour êtes-vous attachés à ce format de l’album ?

Je pense qu’un album est le rêve de tout groupe. C’est vrai, nous sommes nés avec le numérique mais nous avons en tête cette image de l’album dans un bac. C’est important pour nous. Nous faisons de la musique par plaisir, par envie et par rêve.

 

Que vous a appris la scène ?

Plein de choses. Nous avons acquis une certaine maturité dans notre jeu de scène. Nous n’avons plus le gros stress avant les concerts. Nous avons vraiment envie de jouer ensemble, de retrouver avec le public. Nous commençons à être rodés.

 

 La programmation

Vendredi 28 juin à partir de 17 heures

Scène A

  • 19h05 : Absynthe Minded
  • 20h35 : Band of Horses
  • 22h15 : Klaxons
  • 0h15 : The XX

Scène B :

  • 18h25 : Kadavar
  • 19h50 : BRNS
  • 21h25 : Dope D.O.D.
  • 23h15 : Woodkid
  • 1h25 : Carbon Airways

Gonzomobile

17h45 : Colours in the street

  • 19 heures : Darko
  • 20h15 : Curtis Johnson Band
  • 21h30 : Lascaux
  • 22h45 : Burnie & son Batard
  • 0h15 : Bonaparte
  • 1h30 : Mr Magnetix

 

Samedi 29 juin à partir de 15 heures

Scène A

  • 16 heures : Dead Rock Machine
  • 17h20 : Poni Hoax
  • 18h40 : Aufgang
  • 20h10 : The Black Angels
  • 21h50 : Archive
  • 23h50 : Airbourne

Scène B

  • 16h40 : School Is Cool
  • 18 heures : Wave Machines
  • 19h25 : Jil Is Lucky
  • 21 heures : Stupeflip
  • 22h50 : Die Antwoord
  • 0h50 : Rone
  • 2 heures : Dirtyphonics

Gonzomobile

  • 15h45 : Balinger
  • 17h05 : Burnie & son Batard
  • 18h25 : Lascaux
  • 19h45 : Curtis Johnson Band
  • 21h05 : Darko
  • 22h30 : Christine
  • 23h50 : Le Catcheur, la Pute & le Dealer

 

A l’hippodrome de Navarre à Evreux.

Tarifs : de 60 à 50 € pour les deux jours, de 46 à 42 € pour une seule journée. Réservation lerock.org, digitick.com, fnac.com, ticknet.fr, avosbillets.com

 

À lire également

eget amet, libero Donec vulputate, at sed nunc adipiscing