L’Ensemble Variances rend hommage à Debussy

par | 6 août 2020 | Concert, Normandie Impressionniste

En clôture des Musicales de Normandie et du festival Vibrations, l’Ensemble Variances, dirigé par le pianiste et compositeur, Thierry Pécou, rend un hommage à Claude Debussy. C’est samedi 29 août au jardin des plantes à Rouen.

Pour Thierry Pécou, Claude Debussy reste « un compositeur important ». Le fondateur de l’ensemble Variances apprécie notamment sa liberté d’écriture. « Il utilise la couleur harmonique et le timbre comme un élément en soi de la musique. Ce qui le rapproche de l’univers pictural. Il a vraiment marqué son temps. À son époque, deux voies se sont ouvertes : l’école de Vienne avec une approche combinatoire et celle de Debussy qui est davantage dans le cœur du son ,de la couleur et du timbre. Je me situe plus dans sa veine. Le principal est cette notion de liberté. Debussy renouvelle ainsi les grandes formes classiques et romantiques ».

Thierry Pécou a imaginé pour le concert du samedi 29 août avec son Ensemble Variances au jardin des plantes à Rouen un répertoire « centré autour du piano. Debussy a participé à l’évolution de l’écriture pianistique ». Il a tout d’abord choisi Beau soir et une sonate pour violoncelle et piano de Debussy. Il y ajoute l’étude n°6 Automne à Varsovie de Ligeti, « très impressionniste dans ses sonorités », Spiegel im Spiegel d’Arvo Pärt, une pièce minimaliste, comme Façade de Philip Glass.

Une création mondiale

Le compositeur et pianiste rouennais met en miroir ses pièces musicales à celles de ces quatre compositeurs. Il confie une de ses œuvres, Sonata pour piano, à Matteo Weber, lauréat à 18 ans du premier concours EuPlayy 2020, L’European online piano competition uniquement en ligne. « Il y a quelques années, je travaillais sur des univers harmonique liés à la lumière. C’est une pièce qui évoque la transparence, le scintillement, la fulgurance ». Ce sera la création.

Thierry Pécou et Matteo Weber joueront ensemble Lady’s Cowe pour piano à quatre mains. Une musique composée après une musique au musée des Beaux-Arts à Rouen et la découverte d’un tableau de Sisley, Lady’s Cowe, Pays de Galles. Sur cette petite toile peinte en 1897, « une vague capte le regard. Toute l’énergie du tableau est dans cette vague. J’ai écrite cette pièce pour mon fils et son grand-père afin qu’ils puissent jouer tous les deux ».

Au programme également : Danse de Shiva pour saxophone et orchestre imaginaire. « J’ai écrit cette pièce pour Nicolas Prost après un voyage en Inde où j’étais allé travailler avec des musiciens. Je venais de découvrir l’Inde et étais encore imprégné de ce pays, de cette première expérience personnelle indienne. J’ai composé cette sonate comme un râga avec deux mouvements ».

L’Ensemble Variances partage un héritage de Debussy à travers ces mondes musicaux très contrastés. Comme la peinture impressionniste.

Infos pratiques

  • Samedi 29 août à 20h30 dans l’orangerie du jardin des plantes à Rouen.
  • Tarif : participation libre
  • Réservation sur www.musicales-normandie.com
  • Photo : Ensemble Variances © Charlotte Abramow

À lire également

ut ipsum eget non luctus diam commodo ut ipsum efficitur. odio