Le festival Fragment(s) fait étape pour la première fois à L’Éclat à Pont-Audemer. Une occasion de découvrir un théâtre en création. Les Compagnons butineurs présentent une étape de travail de Mont Analogue, une expédition sur une montagne imaginaire.

Les Compagnons butineurs se donnent encore une année avant la création de leur nouvelle pièce de théâtre. Avant ce moment, ils proposent d’en découvrir « le squelette. C’est important, pour nous, surtout pour ce spectacle dans lequel nous changeons les codes. Nous avons besoin d’avoir un retour alors que nous sommes à mi-parcours de notre travail. Ce n’est pas une matière facile et il y a encore des zones qui nous questionnent. Cette présentation nous permettra d’annuler ou d’affirmer des idées », explique Marie Maucorps. Rendez-vous avec la compagnie euroise vendredi 25 octobre à L’Éclat à Pont-Audemer lors du festival Fragment(s).

Mont Analogue est une libre adaptation du roman de René Daumal. Six comédiens et comédiennes découvrent une montagne, encore plus haute que l’Everest, en plein milieu du Pacifique où se situe le 7e continent de plastique. Sa particularité : elle est invisible, autant à l’œil nu qu’aux satellites, donc difficilement atteignable. Peu importe ! Le groupe décide de tout abandonner et de gravir le Mont Analogue afin de se nourrir de ses forces, celles de l’imaginaire érodées dans le monde. 

Cette pièce est une expédition qui « permet d’interroger l’utopie, le rêve, l’idéal. Aujourd’hui, on veut tout conquérir, tout expliquer », indique la comédienne. Mont Analogue est le fruit d’improvisations, d’une écriture de plateau pilotée par la metteuse en scène, Adèle Gascuel. La réalité se mêle à la fiction dans cette folle ascension, proche d’un parcours initiatique.

Le festival Fragment(s)

Le festival Fragment(s), créé en 2013 par La Loge et Mains d’Œuvres, apporte un soutien à des projets artistiques, qu’ils viennent du théâtre, de la danse ou des arts plastiques. Il se déroule dans différentes régions afin de favoriser la circulation, la diffusion et la visibilité des productions.

L’objectif de Fragment(s) : la découverte du travail de douze compagnies et une présentation d’un spectacle qui n’est pas encore achevé et toujours en réflexion. Et ce, par les publics et aussi les professionnels. Le festival se déroule en Île-de-France, en Paca, en Occitanie, en Nouvelle Aquitaine, en Bretagne, dans le Grand-Est et pour la première fois en Normandie, à L’Éclat à Pont-Audemer.

Infos pratiques