Nouveau rendez-vous avec Les Concerts de Saint Eloi : Nicolas Weiss donne dimanche 29 juin un récital d’orgue au temple Saint-Eloi à Rouen.

 

rouen NicolasWeissStEloiEntre les maths et l’orgue, Nicolas Weiss n’a pas voulu choisir. Il a étudié les deux et « cela ne m’a jamais posé de problème ». Les maths ? C’est « un hasard ». L’orgue ? C’est « une passion ». Nicolas Weiss a commencé par apprendre à jouer du piano. Un jour, il est entré dans une église pour écouter un concert. « J’en suis ressorti organiste ». Le musicien avait entendu une Fugue de Liszt. « C’était très fort. Deux jours après, j’ai demandé au conservatoire d’intégrer la classe d’orgue. A ce moment-là, j’ai dû faire un choix : l’orgue ou le piano. Je suis allé au conservatoire de Strasbourg pour étudier aussi l’écriture et faire un peu de clavecin ».

 

Nicolas Weiss est enseignant en maths et organiste. Lors des concerts, il cherche à « partager des musiques » qui le « touchent », qu’il « aime beaucoup ». « En même temps, je dois tenir compte de la facture de l’instrument ». L’orgue du temple Saint-Eloi, il le connaît bien parce qu’il assure les offices une fois par mois. « Il possède un buffet du XVIIIe siècle et une partie instrumentale refaite dans les années 1950 mais dans un style XVIIIe. Ce type d’orgue a un plan de jeu, un crescendo très distinctifs. Les orgues du XIXe siècle sont organisés pour avoir un crescendo progressif ». Les premiers ont une courbe en escalier, les seconds, une courbe linéaire.

 

Pour son premier concert au temple Saint-Eloi, Nicolas Weiss a souhaité offrir un Voyage du XVIe siècle au XIXe siècle avec des treize partitions qui lui sont chères. Au programme : Froberger Muffat et Frescobaldi, un aller-retour en Angleterre avec William Byrd, une escapade avec les chorals de Bach, Buxtehude, Brahms et une Fugue de Schumann.

 

  • Dimanche 29 juin à 17 heures au temple Saint-Eloi à Rouen. Tarifs : 10 €, 6 €, gratuit pour les enfants de moins de 13 ans.