Les New kidz, toujours très en forme

par | 25 janvier 2021 | Concert

Les New Kidz ont donné un concert vendredi 22 janvier à Évreux avec Le Tangram. Ils étaient au Kubb et les enfants, dans leur classe.

« Nous avons l’impression d’avoir fait un vrai concert ». Les New Kidz étaient à Évreux avec Le Tangram pour des actions culturelles dans les écoles de la ville. Leurs interventions se sont terminées avec un concert au Kubb. Là, pas d’enfants dans la salle. Tous étaient dans leur classe. Outre Jo, le batteur, Jérôme et Pierre ont donné leur premier concert à travers un écran. « Nous avions une petite appréhension. Comme on entendait les enfants, la frustration a été moins grande que l’on ne l’avait imaginée. Nous sommes super contents de jouer et de partager des moments mais il ne faudrait pas que cela devienne la nouvelle norme », confie Jérôme.

Les New Kidz ont en effet donné un vrai concert dans une énergie électrique. Ils ont partagé dans une ambiance fiévreuse leur passion du rock à travers des titres drôles et décapants. Avec eux, on aborde librement les soucis du quotidien, les joies de l’amitié, les colères, les doutes, les rêves des super héros… « C’est génial de s’adresser aux enfants. Pour eux, tout est nouveau et ils n’ont pas de préjugés. Quand on fait un truc honnête, ils le sentent et le rendent bien ».

Un nouvel album au printemps

Ces trois-là, amis et fans de AC/DC ou Nirvana, écrivent et composent toujours avec leur âme d’enfant. « Nous sommes encore connectés à l’enfance ». Jérôme s’est souvenu d’une ancienne publicité pour écrire Petit mais costaud. Ils vont aussi chercher l’inspiration dans leur famille. « Nos chansons parlent de ce que nous avons vécu. Il y a les émotions et les phrases échangées. Fille ou garçon est la première chanson que j’ai écrites pour les New Kidz. J’ai des filles qui n’aiment pas le rose et ne veulent pas être des princesses. Nous ne voulons pas être moralistes mais plutôt tenter de faire passer quelques messages, des idées justes ».

La tournée des New Kidz s’est arrêtée avec l’épidémie. « Nous sommes chanceux. Nous avons pu jouer pendant un an et demi. Il nous restait six mois de concerts. Ce n’est pas tant handicapant ». Le nouvel album est écrit et composé. Les trois musiciens entrent en studio au début du mois de février pour l’enregistrer. La suite : un premier clip en avril et la sortie du disque en mai. Et les concerts ? Au printemps, peut-être.

À lire également

Donec commodo felis Praesent Nullam amet, dolor consectetur adipiscing