La saison du Hangar 23 à Rouen se termine les 27 et 28 mai prochains avec le Cabaret magique de la Compagnie 14:20. Sur scène, dix artistes qui maîtrisent diverses techniques de magie nouvelle. Avec eux, l’impossible devient possible.

 

photo Clément Debailleul

photo Clément Debailleul

Un vrai cabaret. Créé au Centquatre à Paris, le Cabaret magique de la Compagnie 14:20 est un véritable cabaret avec une succession de numéros. « Il n’y a pas de fil narratif mais un fil émotionnel », indique Raphaël Navarro, cofondateur de la compagnie avec Clément Debailleul. Dans ce spectacle, il y a de la prouesse, de l’exigence dans l’écriture mais surtout de la poésie, de l’humour et de l’émotion.

Raphaël Navarro et Clément Debailleul, en chefs de troupe, allient les différentes pratiques de la magie, jouent avec les divers codes pour déstabiliser le spectateur. Les repères sont brouillés, les lois de la pesanteur ne se vérifient plus, le réel et le virtuel se confondent, l’invisible joue des tours… C’est un univers difficile à concevoir que ces artistes dévoilent dans ce Cabaret magique.

 

Une famille d’artistes. Raphaël Navarro et Clément Debailleul, installés à Rouen, ont réuni des artistes avec lesquels ils ont collaboré maintes fois. Un an après Le Cabaret de la dernière chance au 106, Philippe Beau, ombromane, revient à Rouen. C’est un jeu de mains fort recommandable qu’il propose dans une douce atmosphère. Autre retour : celui d’Etienne Saglio qui a ébloui avec Le Soir des monstres. Jongleur, il manipule des tuyaux jusqu’à leur donner un aspect humain. Le Cabaret magique accueille également Yann Frisch, un champion du monde de magie qui fait des merveilles et raconte une histoire burlesque avec seulement une tasse et une balle. Quant à Aragorn Boulanger, il mêle la magie et le butô. Enfin, le Blizzard Concept s’amuse avec des sèche-cheveux.

 

 

La magie nouvelle. Pour la Compagnie 14:20, le Cabaret magique permet de « présenter le dynamisme de la magie nouvelle. Ce mouvement initié il y a dix ans compte aujourd’hui une centaine d’artistes dans le monde ». C’est une branche de la magie qui se veut dynamique, inventive. « Il n’y a pas de rupture avec ce qui a été proposé avant. Nous nous s’inscrivons dans la continuité de l’histoire ». Ce courant est encore en pleine expansion. Les artistes qui se revendiquent de la magie nouvelle bousculent les enjeux et les codes de cette discipline pour y apporter d’autres sens et esthétiques.

 

  • Mardi 27 et mercredi 28 mai à 20h30 au Hangar 23 à Rouen. Tarifs : de 21 à 10 €. Réservation au 02 32 76 23 23 ou sur www.hangar23.fr
  • Spectacle tout public à partir de 6 ans.