COVID 19 : Pas de concerts. Pas de spectacles. Pas d’expositions… nous avons une belle pensée et apportons tout notre soutien à tous les acteurs et actrices du monde culturel, particulièrement affectés par cette mesure. Prenez soin de vous. Restez chez vous et toujours aussi curieux !

Mozart : c’est reporté

par | 27 février 2014 | Concert

Mikelangelo Loconte, avec Diane Dassigny

Mikelangelo Loconte, avec Diane Dassigny

Il y a eu la comédie musicale, voilà la version concert, encore plus rock et symphonique. La troupe de Mozart, l’opéra rock qui a assuré 345 dates, rempli 20 Zénith, fait son retour sur scène. Une troupe plus réduite avec Mikelangelo Loconte, Diane Dassigny, Florent Mothe, Solal, Mélissa Mars et Maeva Méline mais qui s’élargit avec l’orchestre philharmonique et la chorale de Kiev. Après les répétitions et quelques dates en Ukraine, juste avant la crise, et en Russie, Mozart l’opéra rock, le concert symphonique commence la tournée française en Normandie. De passage à Rouen, Mikelangelo n’a pas caché pas son enthousiasme. Il devra encore attendre. Toute la tournée a été reportée à l’automne prochain. A Caen, ce sera le 20 septembre et à Rouen, le 22 octobre

 

 

 

Un nouveau projet. « Quand on m’a proposé cette version, je me suis beaucoup interrogé. N’était-ce pas continuer avec un spectacle au rabais ? On nous a projeté des simulations virtuelles de la scène. Nous nous sommes aperçus qu’il y avait un vrai concept, que c’était un vrai spectacle ». Un spectacle sans mise en scène, sans personnage mais à grand renfort de vidéos et de lumières. « Nous ne sommes plus des personnages mais nous jouons désormais avec eux. C’est une autre façon de vivre la musique. Il y a plus de liberté, d’inconscience. Quand tu es conscient d’être un personnage, tu ne l’es pas vraiment ».

 

Une énergie rock. « Toutes les chansons ont un potentiel rock. Cette version concert leur donne une plus grande énergie. On revient à la source. J’aime beaucoup ce concept. Je pense être davantage moi-même dans les excès. Cela me rappelle lorsque j’étais petit. Je n’ai pas à changer mon caractère, ni de coiffure, ni de maquillage. C’est un vrai live. Là, nous remplissons nos missions puisque nous sommes des artistes performeurs. Dans la comédie musicale, nous étions beaucoup freinés par la mise en scène, par une partition gestuelle. Ce fut un frein mais aussi une école incroyable ».

 

Une préparation vocale. Artiste entier, généreux, Mikelangelo Loconte redevient dans cette version « le chanteur rock » et veut exploiter au maximum sa voix. « La voix, c’est spirituel. Quand mon esprit est prêt, mon physique l’est aussi. Pendant plusieurs semaines, je suis allé tous les soirs aux Trois Mailletz à Paris pour voir les autres chanter. J’y ai étudié la rage ».

 

 

Un album. Après cette longue tournée, Mikelangelo Loconte s’est lancé dans des projets caritatifs, a commencé la préparation de son album. Il veut se tenir loin du circuit des maisons de disques. « Je veux être un artiste qui soit une alternative et non une conséquence. Il n’y a aucun intérêt à refaire ce qui a déjà été fait. Je suis beaucoup dans la recherche musicale. Je compose beaucoup mais je jette beaucoup. Il y a une grande intensité dans la création. J’aime prendre des risques jusqu’à être dans une énergie destructrice pour reconstruire ».

 

 

À lire également

ut dolor. sit risus. ut Nullam sed efficitur. vel, libero