COVID 19 : Pas de concerts. Pas de spectacles. Pas d’expositions… nous avons une belle pensée et apportons tout notre soutien à tous les acteurs et actrices du monde culturel, particulièrement affectés par cette mesure. Prenez soin de vous. Restez chez vous et toujours aussi curieux !

Mystified en Rêve

par | 24 juin 2014 | Concert

C’est mercredi 25 juin à la librairie rouennaise Le Rêve de l’escalier. Mystified, trio emmené par Jess, interprète les chansons qui se retrouveront sur le prochain album.

 

mystified  photoC’est un nouveau chapitre dans la vie de Mystified. Le trio rouennais a jusqu’à présent associé musique et image. D’un côté, un rock franc influencé par Rage Against The Machine, Muse ou System Of A Down et aussi par la musique classique. De l’autre, de la bande dessinée semblable aux comics américains. Le tout au service d’une histoire se déroulant dans une dimension parallèle.

 

 

Cette histoire, c’est celle de Nina Warwich et de personnages intemporels qui portent un regard singulier sur une société en mutation. Elle se raconte en 27 chansons, en trois parties, en trois EP. Deux ont été publiés : Over The Threshold et Holographic Principle. Pour le troisième, il faudra encore attendre. « Nous voudrions beaucoup d’illustrations. Or, nous n’avons pas aujourd’hui les moyens, en terme de temps et d’argent. Nous préférons garder ce projet pour plus tard », indique Jess. Pour l’instant, la musicienne et dessinatrice termine l’ouvrage qui illustre le deuxième EP. « J’ai commencé il y a huit mois. Il manque encore un chapitre. Chaque chanson constitue un chapitre de dix pages ».

 

Désormais Mystified entame un nouveau projet musical. L’image y est absente. « Le style a évolué. Nous écoutons des musiques complètement différentes comme Queens Of The Stone Age, The White Strips, du métal, du blues, du rap… Nous expérimentons parce que nous n’avons pas encore trouvé le son que nous recherchons ». Jess compose beaucoup. Avec ses deux acolytes, Alizon et Alexis, elle joue ce qu’elle a envie de jouer. « On est là pour la musique. Et la musique, c’est le partage ».

 

 

À lire également

ut elementum fringilla at id, tristique felis dapibus risus ipsum