Nefase dessine l’Australie avec Kero

par | 30 avril 2021 | Exposition

Nefase, artiste havrais, réalise avec son complice, Kero, une fresque monumentale sur les serres des Jardins suspendus qui est à découvrir jusqu’au 31 octobre. Une véritable performance graphique mené avec Are you graffing ?

Nefase est un passionné de dessin. L’artiste havrais le pratique avec sérieux et assiduité depuis l’âge de 13 ans. « Je passais mon temps à dessiner. Au début, je me suis beaucoup inspiré de la bande dessinée ». Il a ensuite pris divers chemins pour goûter aux différentes techniques, comme le collage, le pochoir, le lettrage et la calligraphie pour leur côté graphique. Nefase qui s’est formé à la sérigraphie et infographie a également emprunté un virage vers l’abstraction et vers le dessin académique. « Je cherchais des perspectives pour reproduire le panorama qui s’ouvrait sous mes yeux ». Peu importe le support, qu’il trouve dans l’espace urbain, Nefase raconte à travers des gestes très travaillés et colorés un présent.

Pendant plusieurs semaines, Nefase travaille aux côtés de Kero, un autre street artiste havrais, sur les serres des Jardins suspendus. Les deux complices depuis leur rencontre au collège se retrouvent pour la réalisation d’une grande fresque dans le cadre de Le Havre, escale australienne. 

Kangourou, koala, ornithorynque…

Un vrai challenge pour Nefase et Kero qui ont commencé leur travail par une recherche sur la faune et la flore. Deuxième étape : le dessin de la fresque. « C’est un thème qui nous plaît beaucoup et parle aux gens. Nous avons envie de les faire rêver ». Nefase s’est penché sur une végétation australienne luxuriante, Kero, sur les espèces animales. Chacun a commencé à dessiner de son côté avant d’assembler les différentes esquisses et réunir kangourou, koala, ornithorynque et diable de Tasmanie au milieu de grands feuillages.

Nefase et Kero ont choisi une technique qu’ils n’avaient jusqu’à présent jamais utilisée. Ils ont opté pour la peinture d’ombrage. Ils recouvrent la surface vitrée d’une peinture blanche qu’ils grattent avec un scraper ou un couteau à enduire pour laisser apparaître plantes et animaux. « Cela nous a obligé à penser notre dessin de manière différente. La technique est autre ». La fresque est à découvrir jusqu’au 31 octobre. Nefase interviendra à la fin du mois de juin dans le quartier de la Mare rouge au Havre.

À lire également