Olivia Merilahti est Prudence

par | 17 novembre 2021 | Concert

Prudence, c’est Olivia Merilahti, la moitié de The Dø. Elle mène désormais ce projet solo résolument pop à travers deux albums, Beginnings et The Submarine Files. Sur scène, ce sera jeudi 18 novembre au 106 à Rouen.

Pour explorer une nouvelle voie artistique, Olivia Merilahti a revêtu les habits d’une héroïne, sortie d’une histoire de science fiction. Prudence est ce personnage très féminin, indépendant et mystérieux, « arrivé assez rapidement après la dernière tournée de The Dø. J’avais besoin de me nourrir, de réfléchir. Prudence m’a permis de sortir de mon quotidien, qui peut prendre beaucoup de place. Dans une telle démarche, on ne peut pas partir dans tous les sens. Il est important de dessiner les contours d’un cadre. Cela m’a mis dans une dynamique ».

Prudence est l’aventure en solo qui a permis à Olivia Merilhati de « se connecter en tant qu’artiste et en tant qu’individu. Cela n’a pas toujours été facile parce que tous les repères changent. L’expérience a été forte ». C’est aussi une aventure musicale qui pourrait être la suite de The Dø avec cette pop electro futuriste dansante. « J’avais envie de rester dans une musique très contemporaine. Je m’intéresse à ce qui est dans l’air du temps. La musique electro est partout tout le temps. C’est juste la musique d’aujourd’hui. C’est aussi cohérent avec ce que j’écoute depuis plusieurs années. Quand j’ai composé l’album, je voyageais beaucoup. Il est facile de bouger juste un ordinateur dans le train ou dans l’avion ».

Prudence a déjà deux albums, Beginnings et The Submarine Files avec quelques reprises plus épurées du premier. Chaque titre est une émotion et un univers. « J’aime montrer plusieurs facettes, être exhaustive. Je trouve cela agréable d’avoir plusieurs états. J’ai aimé m’ouvrir à cela. Au moment de l’écriture, je n’ai pas eu besoin de me mettre dans ces différents états. Je les vis. Je suis quelqu’un d’hyper émotif. Ce que me racontent les autres m’inspire beaucoup. Cela a été presque une quête identitaire après des années passées en duo. Ces albums sont imprégnés d’Olivia et de Prudence ».

Prudence est non seulement un avatar mais aussi un univers esthétique très marqué, très cinématographique permettant de plonger dans un espace post-apocalyptique pour être, avec ces deux albums, les deux pieds sur Terre et dans les profondeurs sous-marines.

Infos pratiques

  • Jeudi 18 novembre au 106 à Rouen
  • Première partie : Natalie Bergman
  • Tarifs : de 22,50 à 6 €. Pour les étudiants : carte Culture
  • Réservation au 02 32 10 88 60 ou sur www.le106.com
  • photo : Agathe et Antonin

À lire également