“Pelléas et Mélisande”, un conte fantastique et tragique

par | 25 janvier 2021 | Opéra

Pelléas et Mélisande de Debussy est une œuvre lyrique et poétique, proche du conte. La troisième représentation, donnée à l’Opéra de Rouen Normandie, est à suivre sur les écrans mardi 26 janvier.

Mélisande n’aime pas le froid et le noir. C’est pourtant dans cette ambiance glaciale et sombre que la jeune femme au passé mystérieux, la seule à porter des robes scintillantes, est plongée depuis son arrivée dans le royaume d’Allemonde. Perdue dans la forêt, elle a suivi Golaud, le prince qu’elle épousera six mois plus tard. Cette histoire ne sera jamais joyeuse et heureuse. Éric Ruf, directeur de la Comédie-Française, l’a imaginée dans une scénographie ombrageuse avec une mare d’eau où la jeune femme va perdre son anneau de mariage, un filet de pêche pour symboliser la forêt et cette immense paroi incurvée de béton gris.

C’est là que chaque personnage va tenter de trouver la lumière. Arkel, le roi d’Allemonde, interprété par Jean Teitgen, bouleversant, et Geneviève, la mère jouée par l’émouvante Lucile Richardot, y ont déjà renoncé. Pour Golaud et Pelléas, deux demi-frères, ce sera Mélisande, leur lumière. Dévoré par la jalousie, le premier, le ténébreux Nicolas Courjal, ne pourra la trouver. Il ira jusqu’à chercher la complicité de son fils, Yniold, pour espionner sa jeune épouse. Quant à Pelléas, un rôle confié à Huw Montague Rendall, si délicat, il demande l’amour à Mélisande, apparue à la fenêtre de sa chambre, en se perdant dans sa longue chevelure interminable et cuivrée. Une scène qui rappelle l’univers de Klimt. Adèle Charvet est une éblouissante Mélisande, malheureuse, amoureuse, espiègle.

Avec Éric Ruf, Pelléas et Mélisande, l’œuvre de Claude Debussy, créée en 1902, à partir du livret de Maeterlinck, devient un conte fantastique. Le metteur en scène relève toute la profondeur des personnages et les mystères de ce drame lyrique, interprété par l’orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie, dirigé par Pierre Dumoussaud.

Infos pratiques

  • Captation et diffusion en direct de la représentation du mardi 26 janvier à 20 heures sur le site de l’Opéra de Rouen Normandie et ses réseaux sociaux (Facebook et Youtube) et sur La Chaîne normande

À lire également

ut Nullam ultricies Aenean mi, adipiscing massa Phasellus Sed Donec ut