Piano is still not dead

par | 16 novembre 2021 | Vie culturelle

Le festival Piano is not dead se fait à nouveau entendre entre les 19 et 30 novembre dans différents lieux culturels au Havre.

Lancé par le Tetris, Piano is not dead réunit désormais diverses structures culturelles havraises. Le festival nomade va se promener entre les 19 et 30 novembre toujours au Tetris, puis au conservatoire Honegger, au MuMa, musée d’art moderne André-Malraux, à l’association PiedNu et à la bibliothèque universitaire. Pendant dix jours, le piano est placé sous les projecteurs. Quand il est instrument, il peut être un accompagnateur aussi détourné pour faire entendre des sons extraordinaires. Il est enfin transformé en objet au service d’un propos.

Piano is not dead, ce sont donc des concerts pour découvrir des compositrices oubliées, tells que Cécile Chaminade, surnommée Mon Petit Mozart par Georges Bizet, ou Thérèse Wartel, grande connaisseuse de Beethoven. Le festival accueille également UssaR, Yseult, Cold Lemonade, CharlÉlie Couture. João Costa Ferreira revient à quatre compositeurs portugais, José Vianna Da Motta, Alexandre Rey Colaço, Luiz Costa et António Fragoso. Étienne Jaumet et Fabrizio Rat, Claudine Simon et Vivien Trelcat mènent des explorations sonores avec leurs instruments. Françoise Baert et Jean-Paul Buisson reprennent des œuvres de Morton Feldman qui se définissait comme l’observateur du matériau sonore. Avec Pianoise, Emmanuel Lalande veut « faire du bruit » avec six pianos accordés de différentes manières. Pour la clôture du festival, ce sera l’Accalmie, un moment de contemplation.

La musique prend diverses formes et couleurs avec Piano is not dead. Avec David Bowen, le piano est raccordé aux nuages. Selon leurs apparences et leurs mouvements dans le ciel, un robot articulé appuie sur certaines touches. 666 Biche connecte un piano-jouet à des sextoys  pour parler de sexualité féminine. À chacun et chacune de composer sa mélodie.

La programmation

Vendredi 19 novembre

  • À 12h30 et 18 heures : Cécile et Victoria d’Antoine Bouchaud, Vincent Delaforge et Florence Mazot au conservatoire Honegger au Havre. Gratuit

Mardi 23 novembre

  • À 20 heures : UssaR et Yseult au Tetris au Havre. Tarifs : de 26 à 19 €. Réservation sur www.letetris.fr

Jeudi 25 novembre 

  • À 18 heures : Autour de Thérèse Wartel de Domitille Bes au conservatoire Honegger au Havre. Gratuit
  • À 20 heures : Cold Lemonade et CharlÉlie Couture au Tetris au Havre. Tarifs : de 26 à 19 €. Réservation sur www.letetris.fr

Vendredi 26 novembre

  • À 12h30 et 18 heures : Pianistas portugueses de João Costa Ferreira au conservatoire Honegger au Havre. Gratuit
  • À 20 heures : Étienne Jaumet et Fabrizio Rat, duo Simon-Trelcat au Tetris au Havre. Tarifs : de 16 à 8 €. Réservation sur www.letetris.fr

Samedi 27 novembre

  • À 10 heures : Sept Pièces pour deux pianistes de Morton Feldman par Françoise Baert et Jean-Paul Buisson au MuMa au Havre. Gratuit sur réservation sur www.affluences.com/muma-musee-dart-moderne-andre-malraux
  • À 20h30 : Pianoise d’Emmanuel Lalande à PiedNu au Havre. Tarifs : 10 €, 6 €

Dimanche 28 novembre

  • À 11 heures : carte blanche à Marthe Prud’Homme, Jérémy Burger et Yannick Trotoux au Tetris au au Havre. Tarifs : 18 €, 12 €. Réservation au 02 35 19 53 33
  • À 15 heures : Jérémy Bruger quartet au Tetris au au Havre. Gratuit.

Mardi 30 novembre

À lire également