Pom’ Pom’ Pom’ Poooom, du tango à la musique libanaise

par | 7 septembre 2020 | Concert, Notre sélection

C’est la deuxième édition de Pom’ Pom’ Pom’ Poooom, un festival de musique programmé par le compositeur, clarinettiste et écrivain, Hélios Azoulay. Au programme : 5 concerts de musiciens prestigieux entre le 11 et le 13 septembre à Saint-Martin-de-Boscherville.

« C’est un village qui offre une sérénité très belle » et un cadre idéal pour écouter de la musique. Hélios Azoulay y a ainsi imaginé un festival. Pom’ Pom’ Pom’ Poooom, un titre en forme d’invitation qui rappelle le début de la Symphonie n°5 de Beethoven, se tient du 11 au 13 septembre en divers lieux de Saint-Martin-de-Boscherville. Trois jours et cinq concerts avec des formules inédites et un répertoire éclectique. « Comme je suis le directeur artistique, j’invité les artistes que j’aime. Comme je suis aussi musicien et compositeur, je construis des programmes que nous pouvons jouer ensemble ».

Pom’ Pom’ Pom’ Poooom commence avec du tango et deux musiciens qui se connaissent bien, Hélios Azoulay, clarinette, et Sébastien Innocenti, bandonéon. « Il est d’un sérieux incroyable. Le tango, c’est sa vie. Il le fait vivre avec une immense intensité », confie Hélios Azoulay. Ensemble, ils vont revisiter la musique de Carlos Gardel et Astor Piazzolla. Autre temps fort : la venue d’Elie Khoury, joueur virtuose de Oud et de bouzouc qui a passé quelques années à Rouen. Retour en Normandie pour partager un répertoire de musique libanaise. À cette occasion Hélios Azoulay sort de son terrain favori avec son Suprême Clairon.

“Comme un cabinet de curiosités”

Le festival accueille également Daniel Seisoku Lifermann, joueur de la flûte traditionnelle japonaise, la shakuhachi. « Il est le seul en France. Au Japon où il s’est formé, il est considéré comme un grand maître. D’ailleurs, il a ce surnom, Seisoku, qui signifie souffle de sagesse ». Hélios Azoulay lui a écrit quelques partitions qu’il jouera avec son Ensemble de musique incidentale. La formation sera présente une nouvelle fois pour un concert de musique classique, à découvrir « comme un cabinet de curiosités ».

Pom’ Pom’ Pom’ Poooom offre enfin un moment en toute intimité avec un récital de violon chez l’habitant. « J’ai eu envie de renouer avec ces concerts de musique de chambre qui se donnaient devant une trentaine de personnes ». Pablo Schatzman explore les pages musicales de Bach, Kreisler, Feldman et Bartók. 

Pom’ Pom’ Pom’ Poooom

  • Vendredi 11 septembre à 20 heures à la salle des fêtes : À Pleine Âme avec Émilie Aridon-Kociolek, Sébastien Innocenti, Hélios Azoulay.
  • Samedi 12 septembre à 16 heures dans les jardins de l’abbaye Saint-Georges : La Vie qui tombe en rêve avec l’Ensemble de musique incidentale.
  • Samedi 12 septembre à 20 heures à la ferme des Templiers : Les Ombres parmi les roses avec Elie Khoury et Hélios Azoulay. 
  • Dimanche 13 septembre à 11 heures chez Sylvie et Nicolas : Comme Un Continent à découvert avec Pablo Schatzmann.
  • Dimanche 13 septembre à 16 heures au Poney Club du Genetey : Bouche bée d’aurore avec Daniel Seisoku Lifermann et l’Ensemble de musique incidentale.

Infos pratiques

  • Concerts à Saint-Martin-de-Boscherville
  • Tarifs : 15 € sauf pour La Vie qui tombe en rêve, 6 €, 4,50 €, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans et les habitants de Saint-Martin-de-Bocherville. Pass : 50 €
  • Réservation au 06 23 82 82 89 ou sur www.comitedesfetessmb.com

À lire également

at efficitur. Donec odio eleifend mattis quis, non venenatis, vel, eget