Pour se réconcilier avec ses pieds

par | 23 janvier 2020 | Danse, En famille

Les Chroniques d’un pied héroïque sont un éloge des pieds. Cette pièce chorégraphique de Bénénice Legrand est une performance joyeuse à voir en famille samedi 25 janvier au Drakkar à Neuville-lès-Dieppe.

C’est moche… Ils ne servent à rien… Ils sentent mauvais… Leur image n’est particulièrement positive. C’est pourtant les réponses qu’a obtenu Bérénice Legrand lorsqu’elle a fait un sondage sur les pieds. « Les personnes ont un regard méprisant sur leurs pieds ». Sans oublier quelques expressions, être bête comme ses pieds ou encore faire quelque chose comme un pied, qui ne permettent pas vraiment de se réconcilier avec eux. « Ce n’est pas parce qu’ils sont à l’inverse de la tête, pensante, qu’ils sont sans intérêt ». 

Et ils le sont d’autant plus pour une danseuse et chorégraphe. « Les pieds sont un endroit qu’il faut prendre soin. Ils sont le socle de notre corps. Ils nous supportent ». Bérénice Legrand consacre des chroniques à un pied héroïque qui seront présentées samedi 25 janvier au Drakkar à Neuville-lès-Dieppe dans le cadre du Mois de la comédie. Une pièce drôle qui commence par un rituel : chaque spectateur enlève ses chaussures.

Au milieu de cubes en bois, deux danseuses exaltent le mouvement. Les pieds se déplacent. Les orteils gigotent. Tous se réveillent, discutent ensemble, marchent, courent, sautent, se cachent, se posent, s’élèvent. Les deux interprètent racontent les pieds, ce que leur forme ou leurs stries expriment. « À la fin du spectacle, on se réconcilie avec nos pieds ».

Infos pratiques

  • Samedi 25 janvier à 11 heures au Drakkar à Neuville-lès-Dieppe.
  • Spectacle tout public à partir de 7 ans
  • Tarif : 5 €.
  • Réservation au 02 35 82 04 43 ou sur www.dsn.asso.fr

À lire également

Donec tristique id, Praesent libero Curabitur massa dapibus elementum risus mi, ut