C’est un rock sombre, teinté de mélancolie, que propose Le Prince Miiaou Where Is The Queen ?… Maud-Elisa Mandeau a créé des ambiances dans ce quatrième album qu’elle joue vendredi 23 mai au Tetris au Havre.

 

tetris prince miiaouLe Prince Miiaou n’aime pas la facilité. Elle l’a toujours fuie dans ces différents albums. Eternelle insatisfaite, elle explore, expérimente, erre pour se faire une place à part dans le paysage rock français. Pourtant, Maud-Elisa Mandeau a eu l’intention de s’éloigner pour de bon du Prince Miiaou. « Je n’avais pas envie de composer ».

 

Seule solution : « changer de décor ». Londres ? « C’est trop près. J’avais peur d’avoir envie de rentrer en cas de coup de blues ». Ce sera New York, une ville que Maud-Elisa Mandeau ne connaissait pas. « Elle est hyper attirante. On sait que tout cela n’est que de la poudre aux yeux. Tout a l’air plus cool. Les personnes sont moins stressées, plus ouvertes, plus joviales. C’est un cliché mais on a l’impression que tout est possible, tout est plus léger ».

 

Pour Maud-Elisa Mandeau qui vit à la campagne, aller à New York était une occasion de « retrouver la ville, retrouver un paysage urbain beaucoup moins oppressant que Paris ». Une occasion aussi de « rencontrer des musiciens qui font de la musique autrement. Par ailleurs, tous les groupes que j’aime sont là-bas ».

 

New York pour se nourrir, pour vivre de nouvelles émotions et sensations. « Je me suis remise à composer trois mois après mon arrivée à New York. J’avais envie de créer ». Créer avec plus de liberté. « J’ai réussi à me détacher des diktats français. Comme je travaille en auto-production, tous les discours de stratégie ne m’ont pas intoxiquée. J’avais envie de faire de la musique pour faire de la musique ». Where Is The Queen ?… est une suite d’humeurs, de chemins sinueux et d’ambiances éthérées, explosives et joyeuses.

 

 

  • Vendredi 23 mai à 20h30 au Tetris au Havre. Tarifs : de 13 à 8 €. Réservation sur www.letetris.fr
  • Première partie : Juana Molina