2013-11-22_-_the_odore_paul_gabriel_c_drThéodore, Paul & Gabriel… Trois prénoms de garçons pour un trio de filles qui a vite attiré l’attention avec le single The Silent Veil. Depuis, le groupe a pris une belle envolée. Il a intégré les Inrocks Lab, enchainé les dates dans les petites et les grandes salles, sorti il  y a un an un premier album, Please her, please him. Théodore, Paul & Gabriel sont vendredi 22 novembre à L’Ariel à Mont-Saint-Aignan dans le cadre du festival Chants d’Elles.

 

Elles revendiquent. A la scène, elles portent trois noms de garçons, Théodore, Paul et Gabriel, ont des allures de dandy. Elles s’appellent Théodora de Lillez, Pauline Thomson et Clémence Gabriel. Un prénom ou un autre : peu importe. Le plus important pour le trio reste la musique et les textes qu’elles portent avec force. « Nous voulons montrer que les préjugés sur la scène et la musique sont infondés. Chaque sexe a certes ses qualités. Et encore… Aujourd’hui, les filles ont pris le devant de la scène. Regardez Alison Mosshart (chanteuse de The Kills, ndlr). Nous sommes des musiciens au même titre que les hommes », clame Clémence Gabriel.

 

Elles s’amusent. En choisissant des prénoms de garçon, le trio féminin prend un malin plaisir à tromper pas mal de monde. « C’est très drôle parce que cela crée un décalage. Plusieurs pensent que nous sommes un groupe chrétien, évangélique. Comme les trois prêtres. Tout cela soulève pas mal de questions ».

Ce que Théodore, Paul et Gabriel préfèrent, c’est tourner en ridicule certaines situations. « Quand nous accordons nos instruments, il y a toujours un technicien pour nous dire : vous nous avertirez quand les mecs arrivent pour la balance… Il nous est arrivé également d’avoir des problèmes pour entrer dans une soirée privée. Tout cela nous fait bien rire. Nous ne nous prenons pas au sérieux ».

 

Elles ne s’arrêtent jamais. Depuis la formation du groupe, Théodora, Pauline et Clémence ont avancé à grands pas sans avoir vraiment pris un temps pour souffler. Elles ont donné des concerts dans des salles de plus en plus grandes, dans des villes de plus en plus lointaines. « Nous sommes toujours dans l’action. On vit tout cela comme un rêve », confie Clémence Gabriel.

 

Elles composent. Le rêve va se poursuivre puisque les trois complices ont entamé le travail de composition du deuxième album. « Les chansons nous démangent ». Chez Théodore, Paul & Gabriel, il y a des influences des années soixante, de la délicatesse, de l’élégance, du raffinement, de la candeur, un charme quelque peu désuet. « Le deuxième album sera dans la continuité du premier. Nous irons plus loin dans notre exigence parce que nous avons que l’on peut toujours mieux faire. Nous sommes dans l’artisanat musical ». Sortie prévue en 2015 après une tournée qui se poursuit jusqu’à l’été prochain.

 

 

  • Vendredi 22 novembre à 20 heures à L’Ariel, place Colbert à Mont-Saint-Aignan. Tarifs : 11,60 €, 7,35 €.