COVID 19 : Pas de concerts. Pas de spectacles. Pas d’expositions… nous avons une belle pensée et apportons tout notre soutien à tous les acteurs et actrices du monde culturel, particulièrement affectés par cette mesure. Prenez soin de vous. Restez chez vous et toujours aussi curieux !

Rencontres utopiques

par | 14 juillet 2013 | Art de la rue, En famille

Le SAMU, société artistico-musicale d’urgence, a en charge d’organiser les 13es Rencontres utopiques. Celles-ci se déroulent ce dimanche 14 juillet à Sotteville-sur-Mer et se clôturent par la remise de l’Utopie d’or.

 

Le samu« Des utopies ? On en a bien besoin. Il faut rêver un monde un peu meilleur. C’est particulièrement nécessaire aujourd’hui ». Bernard Bollot de la Société artistico-musicale d’urgence (SAMU) s’est plongé dans les écrits de Charles Fourier, de Jean-Baptiste Godin qui «  a créé, près de son usine de poêles, une cité pour loger tous les salariés. Godin a pensé à plein de choses, notamment ces choses qu’il est impossible de se payer seul mais à plusieurs. Il y avait une laverie, une piscine, une école… A sa mort, l’entreprise a été vendue aux salariés. Ironie de l’histoire, c’est en 1968 que cette utopie se termine puisque l’usine est vendue à des commerçants. Ce qui nous a intéressé dans cette histoire, c’est cette utopie essayée. Ce spectacle est un hommage à cet homme ».

 

Et pourquoi pas ?, joué lors du Tortill’Art ce dimanche 14 juillet à 16 heures à Sotteville-sur-Mer, est une réunion des utopistes, organisée par Utopi (Union tranquille des ouvriers philosophes inventeurs). L’équipe de bénévoles, des personnages attachants, est composée de l’instituteur à la retraite, de la boulangère… Sont également présents les communistes américains, « même s’ils ne sont pas nombreux », la fondation Gandhi et l’Amicale des policiers humanistes…

 

Tous sont là pour évoquer trois projets importants et loufoques : implanter un arbre pédagogique dans les maternelles, réintroduire la nature dans les villes et transformer les monuments aux morts en monuments aux vivants. Parmi ces trois projets, il faudra en sélectionner un qui recevra l’Utopie d’or. Et c’est le public qui est appelé à voter.

 

Lors de ces 13es Rencontres utopiques qui se déroulent dans la joie et la bonne humeur, il y a un perturbateur. Robert, le frère du président de l’association, toujours énervé et impulsif, n’a pas digéré son éviction du collectif et vient interrompre la réunion où est défendu une utopie pépère.

 

  • Dimanche 14 juillet à 16 heures sur la place de Sotteville-sur-Mer
  • Spectacle gratuit

 

À lire également

sem, ut mattis consectetur efficitur. elit. Nullam tristique accumsan tempus ut commodo