Repenser l’humanité ensemble

par | 24 juin 2020 | Théâtre

Ce Pop-Up civilisation, lancée de l’Atelier 231 à Sotteville-lès-Rouen, est une grande agora pour échanger sur des sujets contemporains de société. Là, le public est fortement invité à participer à la discussion. En raison de la crise sanitaire, le débat, mis en scène, se déroulera en visioconférence. Rendez-vous vendredi 26 juin à 19 heures.

Un projet européen

Cette aventure artistique a commencé à la fin de l’année 2018 au sein de In Situ, le réseau européen des arts de la rue. Neil Butler, directeur de UZ Arts en Écosse, a convié sept artistes de nationalités différentes, dont Fabrice Deperrois, scénographe et directeur artistique des Plastiqueurs, à une résidence de six semaines au Sri Lanka. Quatre artistes sri-lankais les ont rejoints à Sura Medura. « Nous avons ensemble inventé une forme de spectacle. L’objectif était de faire participer le public et de l’amener à réfléchir sur la notion de communauté, de démocratie, de pouvoir, de leader ».

Deuxième étape du projet : le Kosovo où la troupe s’est retrouvée pendant dix jours pour affiner les lignes du spectacle. « Cette fois, nous allions à la rencontre des gens dans la rue pour questionner l’espace public. Entre les deux pays, les cultures sont différentes et la façon de débattre est différente aussi. C’était intéressant de voir comment il était possible de percevoir les fondamentaux des nations dans les débats », note le Plastiqueur. Après le Sri Lanka et le Kosovo, direction la République tchèque et Prague où la création s’est déroulée dans un ancien palace abandonné. « Dans ce huis clos, nous sommes allés plus loin dans notre démarche. Cela nous a permis de construire une boîte à outils. Puis, le confinement est arrivé ». La suite devait se dérouler pendant le festival Vivacité, prévu du 26 au 28 juin.

Une société idéale ?

Les règles du jeu de ce Pop-Up Civilisation sont désormais établies. Pas facile de trouver les joueurs en pleine crise sanitaire. Le metteur en scène italien de la troupe, Matteo Lanfranchi « a eu l’idée de tenter la même expérience en ligne pour convoquer un public isolé. Celle-ci a été concluante. Il l’a même renouvelée. Nous nous sommes dit : pourquoi pas nous ? Nous appliquons tous le principe du Snowball effect (ou effet boule de neige, ndlr). Chacun s’empare du projet et le développe où il le souhaite. Avec cette forme conceptuelle transposable, cela garantit l’essence du projet initial, aussi son évolution », explique Fabrice Deperrois.

Un voyage interstellaire

Pas de Vivacité mais néanmoins un Pop-Up Civilisation en version numérique vendredi 26 juin. Matteo Lanfranchi, à la mise en scène, et Fabrice Deperrois, à la scénographie, proposent un voyage interstellaire avec un équipage, composé de Nadia Sahali et Yann Berthelot. Les voilà dans le rôle d’un capitaine et d’un navigateur pour guider les explorateurs afin qu’ils constituent une communauté. Ils ont choisi le thème de l’eau pour ce Pop-Up Civilisation. Et si elle venait à manquer ? Et si une personne en avait utilisé plus que de raisonnable ? Tant de problèmes auxquels il faudra trouver des solutions ensemble. Il y aura une suite à ce Pop-Up Civilisation à l’automne, cette fois en public dans l’Atelier 231 à Sotteville-lès-Rouen.

Infos pratiques

  • Pour participer, il suffit de s’inscrire à cette adresse : info@atelier231.fr Des identifiants seront ensuite envoyés pour suivre cette Pop-Up Civilisation vendredi 26 juin à 19 heures

À lire également

libero mattis ut Sed ut felis Donec Curabitur Nullam non dapibus