COVID 19 : Pas de concerts. Pas de spectacles. Pas d’expositions… nous avons une belle pensée et apportons tout notre soutien à tous les acteurs et actrices du monde culturel, particulièrement affectés par cette mesure. Prenez soin de vous. Restez chez vous et toujours aussi curieux !

Réunion de famille avec le collectif Bajour

par | 5 décembre 2019 | Théâtre

Cette réunion de famille va mal se terminer. En cause : un secret bien enfoui. C’est l’histoire d’Un Homme qui fume c’est plus sain, joué par le collectif Bajour samedi 7 décembre au Tetris au Havre.

La famille, un thème « vu et revu mais j’ai eu envie de m’y essayer ». La famille, c’est aussi le groupe que forme le collectif Bajour fondé en 2015 par des comédiens et comédiennes issus de l’école supérieure du Théâtre national de Bretagne. « Je me suis demandée comment il était possible de transposer ce groupe à la famille. Nous sommes comme des frères et sœurs ». Avec ces complices, Julien Derivaz, Matthias Jacquin, Hector Manuel, Joaquim Pavy, Georges Slowick, Alexandre Virapin et Adèle Zouane, Leslie Bernard a écrit Un Homme qui fume c’est plus sain, un texte joué samedi 7 décembre au Tetris au Havre.

Dans cette pièce, sept frères et sœurs se retrouvent lors d’un repas après les obsèques de leur père. Chacun a pris une trajectoire différente. Certains sont restés à Cholet. D’autres ont préféré quitter la ville familiale. La plupart se sont perdus de vue depuis plusieurs années. Évidemment, les liens se sont distendus. Pas facile alors d’entamer un dialogue. D’autant que des non-dits et des secrets planent au-dessus de la table. Le repas ne pourra être qu’explosif…

Comme au cinéma

Pour comprendre qui sont réellement ces personnages, la metteuse en scène a opté pour un traitement cinématographique. Des va et vient de l’enfance à l’âge adulte permettent de comprendre le parcours de ces frères et sœurs. « Au début, j’ai donné quelques indications personnelles aux comédiens. Par exemple, l’un sait faire des blagues ratées. Chacun est parti de soi pour construire le personnage. C’est intéressant de prendre comme point de départ l’intime , de développer une part de soir pour créer une fiction. J’ai voulu que ce soit le plus sensible possible ». Les comédiens font des sauts de l’enfance à l’âge adulte pour raconter l’histoire de cette famille. Pas de vidéo pour ces flashbacks. « Je défends un théâtre d’acteurs, un théâtre de situation ».

Un Homme qui fume c’est plus sain est à la fois une comédie et une tragédie pour interroger les déterminismes sociaux, les destins, les souvenirs, les désillusions ressenties dans un monde devenu cruel.

Infos pratiques

  • Samedi 7 décembre à 20h30 au Tetris au Havre.
  • Tarifs : de 10 à 5 €.
  • Réservation au 02 35 19 00 38 ou sur www.letetris.fr

À lire également

at libero risus. luctus felis Aenean mi, pulvinar quis, ut eleifend