Revoir Lascaux… c’est avec l’association Os vendredi 20 décembre avec le Tangram au théâtre Grand Forum à Louviers. Gaëlle Bourges raconte cette incroyable histoire dans ce spectacle de danse, d’ombres et de lumières.

Gaëlle Bourges n’a jamais vu la grotte de Lascaux. Pourtant, le lieu a toujours émerveillé la danseuse et chorégraphe. « Petite, j’avais un livre sur la grotte avec plein d’animaux. Je le feuilletais souvent. J’étais très impressionnée. J’avais aussi un jeu avec une de mes camarades. On se mettait la tête dans un grand carton et on dessinait à l’intérieur. C’était notre grotte miniature ».

Dans Revoir Lascaux, Gaëlle Bourges revient sur cet événement du 8 septembre 1940. Date à laquelle le chien de Marcel Ravidat gratte le sol, non loin d’un trou. L’apprenti mécanicien pense avoir trouvé l’entrée d’un souterrain menant au château. Quatre jours plus tard, il revient avec ses trois amis, Georges, Simon et Jacques. Tous pénètrent alors dans ce long laminoir jusqu’à la grotte de Lascaux à Montignac dans le Périgord, l’explorent avec des torches, admirent les peintures et confient leur découverte à l’instituteur du village. « Au début, il ne les a pas crus parce que ces quatre garçons étaient des cancres à l’école. Cela questionne bien sûr la personne que l’on doit croire ». 

Comme un livre d’images

Le récit fait toujours rêver et Gaëlle Bourges le raconte comme on parcourt un livre d’images. Les quatre explorateurs avancent dans la grotte non pas à la lumière de leur torche mais de leur téléphone portable. « Ces adolescents téméraires vont se mettre à danser quand ils vont comprendre qu’ils ont découvert quelque chose d’incroyable ». Ils rejouent les différentes scènes avec de simples accessoires, manipulent des animaux préhistoriques en plastique. « Nous montrons cette scène du puits avec une seule figure anthropomorphique, très étrange. C’est une silhouette d’humain en érection qui tombe à la renverse parce qu’un bison lui fonce dessus. Cela fait beaucoup rire ». 

Dans Revoir Lascaux, Gaëlle Bourges partage un imaginaire foisonnant, un rêve d’exploration mêlé de fantasmes et d’illusions.

Infos pratiques

  • Vendredi 20 décembre à 20 heures au théâtre du Grand Forum à Louviers.
  • Spectacle tout public à partir de 6 ans
  • Tarifs : de 10 à 4 €.  Pour les étudiants :  carte Culture.
  • Réservation au 02 32 29 63 32 ou sur www.letangram.com