Durant l’été, des travaux sont effectués dans la grande salle du Théâtre des Arts à Rouen. Tous les fauteuils ont été démontés.

 

DSCF0347De la grande salle du Théâtre des Arts à Rouen, il n’y a plus que le squelette. C’est dans un espace entièrement vide où l’on devine les structures brutes du bâtiment reconstruit en 1962. Etrange impression : cette salle que l’on perçoit immense avec le public qui se croise n’est en fait pas si grande.

Pendant tout l’été, des travaux d’un montant de 1,2 million d’euros sont effectués dans la salle du théâtre pour apporter davantage de confort aux spectateurs. Les 1 340 fauteuils qui n’ont pas été changés depuis 1992 ont été démontés et transportés, tout comme les 110 chaises des loges, dans une entreprise flamande pour être refaits. Les structures métalliques seront à nouveau habillées d’une nouvelle garniture et d’un même tissu rouge.

Sur la liste des travaux, il y a également les peintures dans et à l’extérieur de la salle, le changement des moquettes et du parquet, la réfection des sanitaires, un nouvel aménagement des vestiaires et la création d’un espace pour réunir les spectateurs lors des introductions aux œuvres.

A la rentrée de l’Opéra de Rouen/Haute-Normandie, le Théâtre des Arts aura pris de nouvelles couleurs pour le concert du 30 septembre. Arnaud Marzorati, David Venitucci et Joël Grare lanceront La Salsa du diable.