Il est musicien, compositeur, écrivain. Hélios Azoulay improvise dans Beethoven est-il le centre du monde ?, un stand up musical qu’il joue jeudi 26 mars à Rouen.

 

photo Charles Guibert

photo Charles Guibert

A quoi faut-il s’attendre avec ce Beethoven est-il le centre du monde ? Impossible de le dire. Et Hélios Azoulay, créateur de ce stand up musical, ne le sait pas non plus. « Tout est improvisé. Je ne connais même pas la première phrase que je vais dire. J’aime bien cette mise en danger. C’est le seul spectacle pour lequel j’ai le trac ».

 

Beethoven est-il le centre du monde est un jeu d’équilibriste. Et dans un tel numéro, Hélios Azoulay est un funambule de haut niveau qui retombe toujours sur ses pieds. Musicien, il peut interpréter diverses musiques allant du Satie à Glass. Hélios Azoulay est aussi un beau parleur qui manie le verbe avec facétie, élégance et humour. « L’humour, c’est la grâce, le socle de l’éthique et de la morale. Comme la poésie ». Accompagné au piano par Ahmet Gülbay, il va causer. De quoi ? C’est un mystère aussi. Avec ce personnage haut en couleur, il faut s’attendre à tout, notamment à de délicieux délire. On en ressort toujours éclairé et amusé.

 

  • Jeudi 26 mars à 20h30 au 30, rue Ecuyère à Rouen. Tarif : 15 €. Réservation au 06 60 59 92 13 ou à gaudinjacques@free.fr

 

Prochains spectacles

  • Vendredi 27 mars à 20h30 : bal pop’
  • Samedi 28 mars à 20h30 : Rey Cabrera