Terrasses du jeudi à Rouen : in the Eye of The Liger

par | 9 juillet 2015 | A la une, Concert

Rock décomplexé, blagues potaches : c’est Eye of The Liger. Le duo, formé par deux bad boys, Thomas et Simon, joue le 9 juillet lors des Terrasses du jeudi à Rouen.

 

 

photo Raphael Monteiro

photo Raphael Monteiro

Eye of The Liger, c’est deux garçons, Simon et Thomas (aka Grand Guru), soudés autant par l’amitié que la musique, leur « exutoire » ou « récréation ». Eye of The Liger, c’est un de leurs projets musicaux qu’ils mènent ensemble. « A deux, c’est simple, rapide. Il faut être efficace. Mais on a du matos pour trois. Nous avons un bassiste dans un ampli ».

 

Avec Eye of The Liger, juste une guitare et une batterie, « il faut que ça sonne ». Facile de comparer le groupe rouennais, qui joue aux Terrasses du jeudi à Rouen le 9 juillet, à Nirvana ou encore Dinosaur Jr. Mais, il y a une urgence, un rock décomplexé, un esprit punk. Donc pas question de « se prendre la tête », ni de « perdre du temps ». Tout doit être instinctif. A commencer par la scène. « Nous assumons le fait d’être sur scène. Nous voulons montrer que nous sommes contents d’être là et nous avons envie de surprendre. En fait, nous respectons la place que l’on nous donne. Il n’y a rien de plus chiant qu’un groupe qui passe son temps à s’excuser d’être sur scène ».

 

Leur meilleur souvenir de scène : un concert à La Flèche d’or à Paris du groupe explosif de The Eighties Matchbox B-Line Disaster. « Je suis fan depuis que je suis gamin. Le premier album est mortel du début jusqu’à la fin. Avec eux, on est entre Nirvana et The Stooges. Le leader est une sorte de Iggy Pop moderne. C’est un groupe généreux qui ne triche pas. Lors de ce concert, il y avait une vraie communion avec le public », se souvient Thomas.

 

De l’efficacité, il en faut dans la musique – «  et la mélodie ne nous fait pas peur » – et aussi dans les textes. « J’écris avec mes émotions, des épisodes de ma vie », commente Thomas. « Il y a un côté vengeance. Donc je dois aller au maximum de mon investissement. Il ne doit pas y avoir de retenue ». Les griffes du Liger, mi-lion, mi-tigre, sont puissantes et laissent des traces.

 

 

Les Terrasses du jeudi 9 juillet

  • Alex Rasse trio : à 18h30 et 20h15 place du 19-Avril-1945
  • Golden Gloss and the Cannon : à 18h45 et 20h30 place de la Calende
  • Tù Me Gùsta : à 19 heures et 20h45 place du Vieux-Marché
  • Eye of The Liger : à 19h30 et 21 heures rue Eau-de-Robec
  • Inu : à 19h15 à l’espace du Palais
  • Leo « Bud » Welch : à 21h15 à l’espace du Palais

 

Concerts gratuits

Programmation des Terrasses des jeudis suivants : ici

Lire également l’article sur Alexandre Rasse

 

À lire également

mattis Aliquam Lorem quis, non ut dictum at justo id risus adipiscing