The Archers aux platines

par | 27 mai 2014 | Concert

Soul Potion on vintage class… La recette de The Archers a conquis un des lieux les plus chics de Rouen. Les deux dj font leur retour jeudi 29 mai à L’Atrium Bar de l’Hôtel de Bourgtheroulde à Rouen.

 

photo Bass

photo Bass

Ils sont deux pour concocter cette Soul Potion. Depuis quelques années, ça bouillonne dans la marmite. Bastien Cantillon et Pascal Dauzier y ajoutent sans cesse des ingrédients les plus savoureux et toujours rares. Là, pas de risque d’indigestion ou d’écœurement. Tout est minutieusement dosé pour que le public ressente des fourmis dans les jambes.

 

La soul est bien évidemment au menu de cette soirée. Notamment la northern soul, née lors d’une période économiquement difficile. Elle a été un véritable phénomène social dans le nord de l’Angleterre à la fin des années 1960. Le slogan, Keep the faith (garde espoir), et l’emblème, un poing levé, sont loin d’être désuets aux lendemains des élections européennes.

 

 

 

« C’est la crise économique. Le chômage augmente. Les Anglais des villes du Nord qui appartiennent à la working classs vont danser dans les casinos et dans les salles des fêtes pour oublier la lourdeur du quotidien. La Northern soul n’est autre que le qualificatif anglais pour qualifier le son Motown, très prisé des Britanniques à cette époque, qui produisait une soul à l’attention des Blancs, plus pop, très orchestrée et très arrangée », explique Bastien Cantillon.
  « Un morceau tel que Tainted Love interprété par Gloria Jones est passé inaperçu à sa sortie aux Etats-Unis à l’époque. Ce sont les DJ’s anglais qui vont le populariser dans leurs soirées et en faire le titre emblématique qu’on connait.  Il est aujourd’hui encore énormément repris dans des versions très différentes les unes des autres ». 
 
A cette northern soul est associée une danse, très physique et acrobatique. « Ce qui est étonnant c’est qu’au début des années 1970,certaines figures étaient effectuées également et à la même époque par les jeunes Américains dans le Bronx, initiateurs de la future breakdance. Le hasard ? ».
 Pour la Soul Potion on vintage class, pas besoin d’être un athlète, il suffit de se laisser envahir par la musique.
  • Jeudi 29 mai à 19h30 à L’Atrium Bar dans l’Hôtel de Bourgtheroulde à Rouen. Entrée libre.
  • Samedi 21 juin au Lido à Rouen pour la fête de la musique.

À lire également

venenatis dolor neque. Lorem vel, nunc non