COVID 19 : Pas de concerts. Pas de spectacles. Pas d’expositions… nous avons une belle pensée et apportons tout notre soutien à tous les acteurs et actrices du monde culturel, particulièrement affectés par cette mesure. Prenez soin de vous. Restez chez vous et toujours aussi curieux !

Théâtre à Dieppe : sur La Ligne  avec Roland Shön

par | 11 mai 2015 | Théâtre

Pour écrire La Ligne Â, Roland Shön s’est inspiré de l’œuvre de Saul Steinberg, The Line. C’est une nouvelle promenade au pays de l’imaginaire qu’il propose mardi 12 et mercredi 13 mai au Drakkar à Neuville-lès-Dieppe.

 

dessin LIgne ALes spectacles de Roland Shön sont toujours la promesse d’étonnants voyages. Comédien, metteur en scène, peintre, marionnettiste qui peut se transformer en clown ou bonimenteur, il invente des paysages imaginaires, des récits poétiques et rocambolesques dans des spectacles hybrides. Dans sa nouvelle création, présentée mardi 12 mai au Drakkar à Neuville-lès-Dieppe, il devient un guide, drôle et épatant, sur La Ligne Â.

 

Un récital de théâtre qui est un hommage à Saul Steinberg, dessinateur de presse et illustrateur américain. « J’ai toujours beaucoup aimé l’œuvre de Steinberg. Il a su renouveler la façon la manière de dessiner. Il y a chez lui une élégance dans le trait, une sorte de maladresse revendiquée », indique Roland Shön.

 

The Line de Steinberg a nourri l’imaginaire du fondateur de la compagnie Théâtrenciel. « Cela fait très longtemps de que j’ai découvert cette œuvre. J’ai vu l’original pour la première fois seulement en 2008 à la fondation Cartier-Bresson. J’ai beaucoup rêvé en observant cette ligne ». The Line est une œuvre qui réunit 29 feuilles traversées par une ligne horizontale.

 

La Ligne  est celle d’un autobus parcourant une île lointaine en 29 stations. Le guide raconte les différents horizons, les rencontres avec les passagers, une enquête pleine de suspense dans ce récital de théâtre. « J’y ai mis tout ce que j’aimais ». Dans La Ligne Â, Roland Shön mêle théâtre, chanson, marionnette, peinture, vidéo, masque… Il n’y a plus qu’à rêver sur cette Ligne Â.

 

  • Mardi 12 et mercredi 13 mai à 20 heures au Drakkar à Neuville-lès-Dieppe. Tarifs : de 22 à 7 €. Réservation au 02 35 82 04 43 ou sur www.dsn.asso.fr

 

À lire également

non massa leo. fringilla quis diam venenatis, velit, elementum