C’est un spectacle pour définir le mot réfugié, pour comprendre l’exil. Refugié.e.s en 9 lettres de la Spark Compagnie s’adresse aux enfants. A voir jeudi 9 novembre à l’espace culturel François-Mitterrand à Canteleu.

Dans ses créations, la Spark Compagnie s’est fixée comme ligne d’aborder les thèmes de société. Elle ne pouvait passer à côté d’un sujet brûlant : les réfugiés. « Il y a encore trop de non-dits, notamment avec les enfants », constate Nadia Sahali, co-fondatrice de la troupe rouennaise avec Marie Mellier. Refugié.e.s en 9 lettres est une courte forme racontée, chantée et dessinée pour comprendre le sens d’un nom entendu maintes fois chaque jour.

Refugié.e.s en 9 lettres narre le parcours de trois groupes de personnages qui ont dû quitter leur pays pour des raisons différentes. Surtout pour tenter de rester en vie. Une famille n’a plus d’autre choix que de partir de sa maison pour fuir la guerre. Un enfant qui vit dans une extrême pauvreté tente de trouver un coin de paradis ailleurs. Une personne âgée se résigne à laisser sa terre natale après une catastrophe climatique.

En neuf définitions

Nadia Sahali fait le récit de ces trois destins croisés, interprète quelques chansons issues des répertoires traditionnels arabes, kurdes et indiens des pays traversés. Pendant ce temps, Marie Mellier illustre à la craie sur un tableau ces aventures humaines, manipule les figurines de ces voyageurs en quête d’un ailleurs. Le spectacle est ponctué de définition de neuf mots pour comprendre la notion de réfugié, d’étranger, de frontière, de guerre, d’immigration, d’économie, d’enfance et de solidarité.

Refugié.e.s en 9 lettres est un spectacle intelligent pour démonter quelques idées reçues et rappeler certaines valeurs  et principes inscrits dans les conventions internationales.

 

 

  • Jeudi 9 novembre à 18h30 à l’espace culturel François-Mitterrand à Canteleu. Tarifs : de 6 à 2 €. Pour les étudiants : carte Culture. Réservation au 02 35 36 95 80
  • Spectacle tout public à partir de 8 ans