COVID 19 : Pas de concerts. Pas de spectacles. Pas d’expositions… nous avons une belle pensée et apportons tout notre soutien à tous les acteurs et actrices du monde culturel, particulièrement affectés par cette mesure. Prenez soin de vous. Restez chez vous et toujours aussi curieux !

Théâtre à l’Ubi : “Retours” de La Divine Comédie

par | 18 mai 2015 | Théâtre

C’est une pièce drôle et fantastique. Retours a une dimension surnaturelle savoureuse. La Divine Comédie de Jean-Christophe Blondel interprète le texte de Fredrik Brattberg lundi 18 mai à l’Ubi à Rouen dans le cadre de Curieux printemps.

 

retours« A quoi bon ? » La question résonne de manière différente dans la bouche de la mère et du père. Elle tricote une longue écharpe sans savoir vraiment qui la portera. Mais elle tient à avoir une occupation. Lui préfère regarder par la fenêtre le chien du voisin. En fait, il espère toujours un retour de son garçon mort il y a six mois lors d’une avalanche. « Tu crois voir les choses mais tu ne vois rien », lui dit-elle.

 

Cette disparition créé évidemment des troubles dans la vie de ce couple. D’autant que le corps de Gustav n’a jamais été retrouvé. Le père ne semble plus avoir d’envie. La mère souhaite reprendre le cours d’une vie normale. Une vie à deux… Ce n’est pas simple avec un tel drame et aussi après une telle émotion. Parce que Gustav va revenir. Un soir, il frappe à la porte, entre comme si rien ne s’était passé et réclame à manger. Les parents retrouvent leur fils dans la plus grande joie. Difficile d’expliquer cette absence parce que le garçon ne se souvient plus de rien. Tout redevient comme avant… Jusqu’à ce que Gustav ait un accident de mobylette et meurt une nouvelle fois. Pas pour longtemps. L’adolescent fait des va et vient de plus en plus courts entre la vie et la mort.

 

Avec Retours de Fredrik Brattberg, l’écueil était de tomber dans la caricature. Jean-Christophe Blondel l’a évité. Le metteur en scène de La Divine Comédie a préféré utiliser les codes du cinéma et peindre un tableau naturaliste qui révèle davantage le côté fantastique de cette pièce à l’humour caustique, féroce et irrésistible. Retours n’est pas interprété dans les théâtres mais dans de petits espaces où le public est presque installé autour de la table de cette famille. Jean-Christophe Blondel plonge ainsi le spectateur dans l’intériorité des personnages, dans la tragédie et la folie d’un couple et dans l’hostilité de cette nature du nord de l’Europe.

 

  • Lundi 18 mai à 19 heures et 21 heures à l’Ubi à Rouen. Spectacle gratuit. Réservation au 02 35 52 93 93.

À lire également

ut nunc quis, luctus vel, ut pulvinar felis venenatis Donec