Pour leurs travaux de fin d’année, les élèves de la classe d’art dramatique du conservatoire de Rouen jouent Platonov de Tchekhov, mis en scène par leur professeur Maurice Attias. C’est mardi 28 juin au théâtre de La Foudre à Petit-Quevilly.

 

cdn platonovIls vivent dans l’incertitude du monde et ne voient que tout s’écroule autour d’eux. C’est dans cette ambiance qu’évoluent les personnages de Platonov, une pièce d’Anton Tchekhov. Anna Petrovna, une jeune veuve, a pris l’habitude d’inviter ses amis dans sa maison de campagne à l’arrivée des beaux jours. Parmi eux, il y a Platonov, un instituteur marié à Sacha. C’est un homme solaire, rebelle, révolté et désespéré qui aime lorsque l’on s’intéresse à lui, qui multiplie les aventures amoureuses, un garçon qui n’a pas connu son père. Il a voulu changer le monde mais en vain. Cet espoir s’est transformé en désillusion et en cynisme.

 

Platonov, c’est la pièce qu’a choisie Maurice Attias, professeur de la classe d’art dramatique du conservatoire de Rouen pour les travaux de fin d’année des élèves. Les seize apprentis comédiens jouent mardi 28 juin au théâtre de La Foudre à Petit-Quevilly. « Dans Platonov, Tchekhov aborde tous les thèmes que l’on retrouve dans son œuvre », indique Maurice Attias. « Il y a l’aristocratie qui refuse de se voir mourir, un héros qui cherche à changer le monde sans y parvenir, la victoire de la petite bourgeoisie, l’expropriation… »

 

Le plateau ressemble à un terrain vague, bordé d’une avenue, avec des palettes en bois et un amas de chaises. Dans ce monde en mutation, tous errent, ressemblent à des toupies qui ont perdu le sens de l’orientation.

 

  • Mardi 28 juin à 19 heures au théâtre de La Foudre à Petit-Quevilly. Spectacle gratuit. Réservation au 02 35 03 29 78.