Périne Faivre, entourée d’un peintre et d’un musicien, joue un texte brut, Livret de famille de Magyd Cherfi, chanteur de Zebda. Un beau coup de gueule et un vrai coup de cœur.

 

« Bonjour, comment vous appelez-vous ? Et où êtes-vous né ? Où sont nés vos parents ? Et vos grands-parents ? » C’est une première prise de contact et une introduction à ce spectacle coup de poing des Arts Oseurs, à l’affiche du festival Viva Cité à Sotteville-lès-Rouen. Périne Faivre, Renaud Grémillon, Xavier Moreno forment un magnifique trio pour porter comme un étendard Livret de famille, l’autobiographie de Magyd Cherfi, fondateur et parolier de Zebda.

« La première fois que j’ai lu Livret de Famille de Magyd Cherfi, je me souviens à quel point ses mots m’étaient arrivés directement dans le ventre avec l’envie immédiate de les faire sortir par ma bouche. Son verbe transpire l’urgence et la nécessité de dire, il ose une indispensable colère. A l’heure des débats nauséabonds sur l’identité nationale, son point de vue me semble salutaire et sa poésie, un sacré bol d’air ! »

Un véritable bol d’air en effet mais pas seulement. C’est un cri, à la fois politique et poétique, d’un fils d’immigrés qui se souvient de cette vie dans les quartiers, des relations avec ses parents, avec ses frères et sœurs, avec les copains. Magyd Cherfi se souvient aussi de cette maison qu’il fallait construire, de ce déménagement, de ce bus qu’il fallait prendre pour aller au collège. Ce bus où il était possible de croiser le regard des filles, de s’asseoir près d’elles.

Avec Livret de famille, Périne Faivre ne fait pas a priori un choix facile pour un spectacle de rue. Pourtant, le texte politique résonne parfaitement entre les barres d’immeuble. C’est une prise de parole qui ne peut qu’interpeler, bousculer parce que Magyd Cherfi parle certes de lui mais de notre histoire commune avec des mots durs. Ce sont des épisodes qui nous sont rappelés. Ils laissent des traces, comme les portraits de Xavier Moreno. Périne Faivre porte ce texte avec force, avec conviction. Elle est à la fois bouleversante et pleine de rage. Une belle performance.

 

 

 

 

samedi 29 juin 

  • 14 heures : Livret de famille par Les Arts Oseurs, départ place de La Liberté
  • 14 heures, 18h15 : Cuerdo par La Loggia, la Ruche du centre hospitalier du petit bois
  • 14h30 : La Collection de Pernette, départ du square Célestin-Dubois
  • 14h30, 18h15, 22 heures : A Rovescio par le Circo Ropopolo, Atelier 231
  • 14h30, 21 heures : A vendre de Thé à la rue, départ square Roland-Taforeau
  • 15h45 : Attifa de Yambolé par Anne-Sybille Couvert, Atelier 231
  • 15h45 : Dis le moi par Mastoc Production, rue Paul-Langevin
  • 15h45 : T’as de la chance d’être mon frère de No Tunes International, départ au 264, rue de Paris
  • 17 heures : Loin Lontano par Les Clandestins, à l’angle des rues Georges-Petit et des Sapins
  • 17 heures, 21 heures : Ma Bête noire des Eclats de rock, Atelier 231
  • 18h15 : Fragile de Tilted Productions, rue Raspail
  • 21 heures : Monstre(s) d’humanité par la Compagnie n°8, espace Marcel-Lods
  • 22h15 : Step by Step de Là Hors De / Na Perone, station Voltaire, rue Léon-Blum
  • 22h15 : Perpetuum Mobile du Ton und Kirschen Wandertheater, rue Leon-Salva
  • 23h15 : Symphonie des fourneaux du Theater Titanick, espace Marcel-Lods
  • 23h15 : Funambus par Underclouds, parking de la gare SNCF
  • 1 heure : Minuit : Con comme la lune ! par Vladimir Spoutnik, Atelier 231

 

dimanche 30 juin

  • 14 heures : Livret de famille par Les Arts Oseurs, départ place de La Liberté
  • 14 heures, 18h15 : Cuerdo par La Loggia, la Ruche du centre hospitalier du petit bois
  • 14h30 : La Collection de Pernette, départ du square Célestin-Dubois
  • 14h30 : A vendre de Thé à la rue, départ square Roland-Taforeau
  • 14h30, 18h15 : A Rovescio par le Circo Ropopolo, Atelier 231
  • 14h30, 21 heures :
  • 15h45 : Attifa de Yambolé par Anne-Sybille Couvert, Atelier 231
  • 15h45 : Dis le moi par Mastoc Production, rue Paul-Langevin
  • 15h45 : T’as de la chance d’être mon frère de No Tunes International, départ au 264, rue de Paris
  • 17 heures : Loin Lontano par Les Clandestins, à l’angle des rues Georges-Petit et des Sapins
  • 17 heures : Ma Bête noire des Eclats de rock, Atelier 231
  • 18h15 : Fragile de Tilted Productions, rue Raspail
  • 19h30 : Kori Kori de Oposito

 

Spectacles gratuits