Trois états de corps

par | 26 mars 2014 | Danse

Les Pluriels, un festival organisé par les étudiants de la licence Médiation culturelle appliquée au spectacle vivant de l’Université de Rouen, commencent jeudi 27 mars avec une chorégraphie de Marion Soyer.

 

Marion Soyer évolue du sol jusque dans les airs. Cette belle artiste que l’on croise dans les créations de Pas Ta Trace et L’Eolienne a réussi cet étonnant mariage entre danse et acrobatie. « Ma pratique de danseuse m’a amené à l’aérien. Je trouve cela très beau, très organique, même plus parlant. Les images sont plus belles. Le côté performance ne m’intéresse pas. J’aime le côté hybride. J’aime quand on ne peut pas définir un spectacle et que l’on parle d’art total ».

Dans le cadre des Pluriels, Marion Soyer l’interprète est aussi chorégraphe. Elle a écrit trois courtes pièces sur le thème du festival, les métamorphoses. « J’ai pensé au rapport à l’animalité, à la transformation des corps ». Marion Soyer a travaillé sur l’état émotionnel, sur un être monstrueux pouvant devenir merveilleux, sur le costume. « Il existe des matières qui disparaissent comme par magie ». Ce sont les états intérieurs qui vont engendrer les mouvements.

 

 

À lire également

et, elit. Sed diam leo. Aenean eget mattis ipsum risus.