C’était le 1er avril 1975 pour être précis. Marcel Gotlib et Jacques Diament déposaient les statuts de ce qui allait devenir Fluide glacial, le magazine d’Umour. Sans « h » ; au moins dans le titre… Trois auteurs de Fluide, Bruno Léandri, MO/CDM et Jake Raynal, sont en dédicace à la librairie rouennaise Funambules samedi 27 juin.

 

"Nous nous sommes tant marrés" Philippe Léandri

« Nous nous sommes tant marrés »
Philippe Léandri

Cela ne va pas nous rajeunir. A l’époque, les lecteurs de BD – encore pas si nombreux – lisaient le journal de Tintin ou de Spirou ; les plus âgés lisaient Pilote. C’est justement à cause – ou grâce – à Pilote que Fluide glacial est né le 1er avril 1975. Voulant tuer le père, Mandryka, Brétecher et Gotlib quittent avec fracas la rédaction de l’hebdo dirigé par René Goscinny – le René Goscinny d’Astérix – et lancent L’Hebdo des savanes en 1972. Pour Gotlib, le compte n’y est pas encore et c’est ainsi que naîtra Fluide glacial…

 

L’humour Fluide est féroce et débridé et va révéler de nombreux talents, tels Binet (qui créé Les Bidochon), Edika (le roi du n’importe quoi tendance obsédé sexuel), Goosens, Dupuy et Berbérian mais aussi Riad Sattouf et Manu Larcenet. Quand même… Et dans la bande, il y a aussi l’ancêtre, Bruno Léandri, qui ne dessine pas mais a renouvelé le genre du roman-photo et qui reste l’une des figures du journal, encore aujourd’hui.

 

 

C’est d’ailleurs lui que la librairie Funambules accueille le 27 juin pour son livre Nous nous sommes tant marrés. Un retour sur sa carrière précisément dans les années 1975-1995. Un peu d’histoire, à sa manière. Deux autres auteurs sont présents à Rouen, mais plutôt dernière génération : MO/CDM et Jake Raynal, respectivement pour : Philip Kradow et Les nouveaux mystères. Seul point commun entre eux finalement : cette irrépressible envie de faire de l’humour décalé. A l’image de Jake Raynal qui, entre autres « nouveaux mystères » explique pourquoi certains soirs, les platanes ont tendance à attaquer les voitures sur la route…

 

H.D.

 

  • Samedi 27 juin à partir de 14h30 à la librairie Funambules à Rouen. Entrée libre.