Il est question identité et de transidentité dans ce spectacle que crée François Stemmer avec trois jeunes artistes, Charly, Mat et Rémi. Je est un.e autre est à voir du 2 au 4 octobre au CDN de Normandie Rouen.

Il y a eu une suite de belles rencontres. François Stemmer a tout d’abord été étonné par la manière dont s’est présenté Charly lors d’une audition à Nice pour un précédent spectacle. « Il a parlé de sa transition assez simplement. Il l’a fait comme s’il allait changer de coupe de cheveux ». Charly est étudiant en première année de japonais et passionné de manga. Il forme un couple fusionnel avec Mat, autrice, compositrice et étudiante en première année d’anthropologie. Il y a aussi Rémi, danseur, issu du conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. 

Leur point commun : « ces trois jeunes ont tous vécu des choses difficiles. Malgré tout, ils sont allés au bout de leur rêve ». Charly et Mat ont entamé une transformation de leur corps. « Depuis notre première rencontre, il y a eu la prise des hormones, les premières opérations. Aujourd’hui, je les trouve plus heureux. Charly a son corps, peut se montrer torse nu et il en est fier. Mat a une poitrine qui pousse et plus de hanche. Ils sont tous les deux lumineux ». Quant à Rémi, il a subi les clichés du danseur homosexuel. « C’est une autre discrimination, une autre moquerie. Il s’est mis des barrières pour se protéger des humiliations et aussi de la compétition imposée au CNSMD. Il parle d’endormissement de son identité ».

Trois artistes courageux

L’identité et la transidentité : ce sont les thèmes de Je est un.e autre, la nouvelle création de François Stemmer, déjà venu au CDN de Normandie Rouen en avril 2016 avec Seventeen, des portraits sur l’adolescence. La musique de Bowie résonnera à nouveau. L’univers de Rimbaud, aussi. « Le titre est une référence à La Lettre du voyant dans laquelle il parle de la condition des poètes. J’ai fait un parallèle entre ce que ces jeunes font pour parvenir à l’identité qui est la leur et le niveau d’exigence que s’imposait Rimbaud pour être au niveau de voyant », explique le metteur en scène et photographe.

Dans ce spectacle, créé du 2 au 4 octobre au CDN de Normandie Rouen, Charly, Mat et Rémi seront également face à cinq jeunes lycéens en option théâtre. Ensemble, ils rejoueront une partie d’un épisode de Madame, Monsieur et le reste du monde, écrit par Ronan Chéneau. Les premiers répondront aux questions, quelque peu blessantes parce que naïves, des seconds.

Pas de militantisme chez François Stemmer mais un regard franc sur l’adolescence et la beauté de la jeunesse. Dans Je est un.e autre, une série de tableaux, Charly, Mat et Rémi se racontent, parlent de leurs doutes, de leurs espoirs, de leur long parcours sinueux, de leur bataille, d’un monde qui n’est pas toujours très ouvert. « Ils n’ont jamais été sur scène et acceptent de parler d’un sujet douloureux. En grandissant, ils veulent être qui ils veulent. Ils ont beaucoup de courage ». François Stemmer privilégie la beauté et la fragilité du geste, la vérité du récit.

Infos pratiques

  • Du mercredi 2 au vendredi 4 octobre, tous les jours à 20 heures, au théâtre des Deux-Rives à Rouen. 
  • Spectacle tout public à partir de 13 ans
  • Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation du jeudi 3 octobre.
  • Tarifs : 15 €, 10 €. Pour les étudiants : carte Culture. Réservation au 02 35 70 22 82 ou sur www.cdn-normandierouen.fr