C’est un premier volet d’un cycle comprenant quatre parties qui se poursuivre en août lors du festival de Musique ancienne. Il Nuovo Concerto interprète dimanche 16 juin en l’église d’Arques-la-Bataille les Leçons de Ténèbres de François Couperin.

 

IMG_0067 - copieLe soir des mercredi, jeudi et vendredi de la Semaine sainte se déroule toujours un office religieux, appelé Ténèbres. Tout simplement parce qu’il avait lieu au milieu de la nuit jusqu’à l’aube et dans la pénombre. Un candélabre de quinze cierges était installé devant l’autel et l’un d’entre eux était éteint à la fin de chaque psaume. Ces offices étaient régulièrement fréquentés par une foule qui venait écouter ces longues plaintes. Ce rituel durant lequel était évoquée la douleur du Christ a inspiré plusieurs compositeurs baroques français dont François Couperin (1668-1733).

Les Leçons de Ténèbres de François Couperin, interprétées dimanche 16 juin à Arques-la-Bataille par Il Nuovo Concerto, dirigé par Pascal Dubreuil, ont été écrites pour les liturgies de la Semaine sainte de 1714 à l’abbaye de Longchamp et reprennent le texte des Lamentations de Jérémie, issu de l’Ancien Testament, qui rappelle la solitude du Christ. Les trois Leçons de Ténèbres de François Couperin, d’une grande spiritualité, font partie des plus belles pièces du répertoire baroque français. Ces partitions jouées dimanche 16 juin en l’église d’Arques-la-Bataille offrent des moments d’intimité, de méditation et d’émotion. Elles entament ainsi un cycle en quatre parties sur les Leçons de Ténèbres qui se poursuivra du 20 au 24 août lors du festival de musique ancienne.

 

  • Dimanche 16 juin à 11 heures en l’église d’Arques-la-Bataille
  • Tarifs : 12 €, 8 €, gratuit pour les moins de 18 ans.