Une voiture et une cascadeuse en flamme pour “Le Trouvère”

par | 9 septembre 2021 | Vie culturelle

Une scène impressionnante a été tournée mercredi soir à Rouen. Elle viendra nourrir la nouvelle création du duo Clarac-Delœuil, Le Trouvère de Verdi, jouée du 24 septembre au 2 octobre à l’Opéra de Rouen Normandie.

C’est la scène du bûcher. Elle figure dans Le Trouvère de Verdi, la production lyrique qui ouvre la saison de l’Opéra de Rouen Normandie du 24 septembre au 2 octobre. Avec Clarac-Delœuil > Le Lab, un opéra doit devenir un « objet musical créatif ». Pour ce faire, il y a la partition et le livret, la base de son travail. Le duo de metteurs en scène ajoute une dimension théâtrale, un ancrage dans la réalité et la vidéo.

Pour ce Trouvere futuriste, Jean-Philippe Clarac et Olivier Deloeuil tournent plusieurs scènes dans la ville de Rouen. La plus spectaculaire s’est déroulée mercredi 8 septembre, le soir sur la rive gauche avec Action Cascade et Ciné Cascade. La scène commence avec une course poursuite qui commence à l’église Saint-Paul et se termine dans une voiture en feu dans un terrain vague. Pendant le tournage, l’ambiance a été sereine, même silencieuse. Tout a été calculé, minuté à l’avance et maîtrisé. Chacun et chacune connaît son rôle et reste très concentré.

Toutes les scènes n’en sont pas moins impressionnantes. Comme celle de l’embrasement de la voiture, dépolluée avant le tournage. Pas autant que celle de la cascadeuse, Audrey. Elle est sortie de la voiture, le corps en flamme pour s’écrouler quelques mètres plus loin. Avant le tournage, elle a mouillé son corps et ses vêtements, protégés par une combinaison spéciale, recouverte d’une pâte à feu, puis enduit son visage d’une solution protectrice. À la fin de la prise, au sol, elle a été aspergée de poudre d’extincteur et s’est relevée, satisfaite.

Le tournage se poursuit cette semaine au cimetière monumental et au Médical training center.

Les premiers essais

Une répétition avant l’embrasement de la voiture

Audrey, la cascadeuse, joue la scène avant le tournage

Juste avant l’embrasement du mannequin

La combinaison de la cascadeuse est enduite d’une pâte à feu

La voiture s’embrase avec la cascadeuse à l’intérieur

Audrey s’est échappée de cette voiture, le corps en flammes…

… et s’écroule

La cascadeuse se trouve dans ce nuage de poudre d’extincteur

Comme une scène de chaos

Infos pratiques

  • Représentations de l’opéra de Verdi, Le Trouvère, vendredi 24 septembre à 20 heures, dimanche 26 septembre à 16 heures, mardi 28 et jeudi 30 septembre à 20 heures, samedi 2 octobre à 18 heures au Théâtre des Arts à Rouen.
  • Durée : 3 heures
  • Tarifs : de 68 à 10 €
  • Réservation au 02 35 98 74 78 ou sur www.operaderouen.fr

À lire également