Veik au 106

par | 23 septembre 2021 | Concert

Veik joue en première partie d’Anika vendredi 24 septembre au 106 à Rouen. Le trio caennais surfe une vague krautrock-electro-psychédélique, entre philosophie et ironie. Il sera plus tard au Havre et à Caen.

Dans leur parcours, les trois musiciens de Veik n’ont plus souhaité suivre « les parcours balisés » du monde musical. « Nous avions besoin de retrouver la musique en dehors des circuits, de jouer n’importe où dans n’importe quelle condition. En fait, nous voulions faire de la musique en toute liberté ». Au printemps 2016, Boris Collet, influencé par le post-punk, Vincent Condominas, plus pop-rock, et Adrien Legrand, baigné de pop psychédélique, évoluaient dans divers groupes et se sont retrouvés pour « explorer des esthétiques musicales ». Veik, en concert vendredi 24 septembre au 106 à Rouen, est ainsi né à Caen.

Pour cela, ils se sont imposé des contraintes. « Nous avons inséré d’anciens synthés. Ce qui crée des instabilités ». Boris Collet, au chant et la batterie, Vincent Condominas, à la guitare et à la basse, et Adrien Legrand, aux machines, recherchent « une forme intuitive », s’autorisent les accidents. « Nous jouons sans nous poser des questions. Ces sont des premiers jets, des premiers gestes. Cela peut arriver pendant les concerts ou les balances. Ce répertoire, nous l’avons en commun. Tous ces passages forment des matériaux que nous découpons et relions. C’est un travail plus long qui demande une réflexion collective ». L’objectif : créer des ambiances. « Nous aimons prendre le temps, poser des atmosphères. Les différents morceaux sont comme des scènes qui se répondent », explique Boris Collet.

Veik mêle un krautrock, un electro punk industriel dans cet album Difficult Machinery, sorti en avril 2021. « Après avoir trouvé les sonorités, il faut poser du sens », donc un texte. Boris Collet pioche dans les concepts de sciences humaines, un domaine qu’il connait bien. Ce qui ne l’empêche pas d’ajouter une certaine ironie. Veik construit ainsi des édifices sonores.

Infos pratiques

  • Vendredi 24 septembre à 20 heures au 106 à Rouen. Concert avec Anika. Tarifs : de 20,50 à 5 €. Pour les étudiants : carte Culture. Réservation au 02 32 10 88 60 ou sur www.le106.com
  • Dimanche 3 octobre à 19 heures au McDaid’s au Havre
  • Mercredi 27 octobre à 20 heures au BBC à Caen. Tarifs : de 19 à 14 €. Réservation sur www.bigbandcafe.com
  • photo : Gregory Forestier

À lire également