Viva Cité part « en escales »

par | 8 juin 2021 | Vie culturelle

En 2021, ce sera Viva Cité en escales, un autre format pour l’un des trois plus grands festivals des arts de la rue en France. Les prochains week-ends du mois de juin, l’Atelier 231 à Sotteville-lès-Rouen accueille compagnies et nouvelles créations.

Pas question d’avoir une seconde année blanche ! « L’annulation de l’édition 2020 a laissé un goût amer. Elle a été la première dans l’histoire du festival. Ce fut un crève-cœur », se souvient Anne Le Goff. En pleine crise sanitaire, comment est-il possible de prévoir un festival des arts de la rue comme Viva Cité qui reste l’un des trois plus importants en France avec Aurillac et Chalon ? D’autant que la promesse des retrouvailles en 2021 n’a pas été oubliée. Il aurait été périlleux d’imaginer un Viva Cité dans un format qui fait tout son sens, sa force et son spécificité. « Toutes les incertitudes et les interrogations autour de la tenue de grands rassemblements, nous les aurions trainées jusqu’à très tard. Aujourd’hui, ce serait quasiment mission impossible ».

Viva Cité est alors « en escales » en 2021. Le festival sera itinérant dans les différents quartiers de Sotteville-lès-Rouen et s’installe les trois week-ends de juin à l’Atelier 231. Il y a donc les retrouvailles promises avec le public, avec les professionnels — plus de 400 chaque année — qui viennent découvrir les créations, et avec les compagnies d’un secteur en souffrance après une saison annulée. « Cela s’est terminé sans indemnisation pour la plupart des compagnies qui sont très fragiles dans leur économie. Ces budgets de diffusion alloués par les villes ont été perdus », rappelle Anne Le Goff. 

40 compagnies sont attendues à Viva Cité en escales qui reste un festival de créations. L’Atelier 231 a accueilli une vingtaine de résidences pendant cette saison. Il n’y aura pas de grands formats, ni de déambulations. Les artistes ont envisagé l’espace d’une autre manière. Au programme : Acid Kostic, L’Art osé, Le Ballon vert, Bêstîa, Ben Herbert Larue, In Fine, Komplex KapharnaüM, Marcel et ses drôles de femmes, la compagnie Mycélium, Oposito, Le Petit Théâtre de pain… Pour les voir, il faudra réserver.

Infos pratiques

  • Du 11 au 13 juin, du 18 au 20 juin et du 24 au 27 juin à l’Atelier 231 à Sotteville-lès-Rouen
  • Spectacles gratuits
  • Réservation obligatoire la semaine précédant les représentations

À lire également