C’est X/TNT qui donne le Coup d’envoi de la 27e édition de Viva Cité, le festival, dédié aux arts de la rue qui se tient jusqu’au dimanche 26 juin à Sotteville-lès-Rouen. Après l’ouverture vendredi 24 juin, elle ouvre son auto-école de déconduite.

 

photo B. Saugier

photo B. Saugier

Pendant Viva Cité qui se déroule du 24 au 26 juin à Sotteville-lès-Rouen, il y a deux rendez-vous avec X/TNT. La compagnie franco-belge propose des actions coup de poing, éphémères et participatives dans la rue. Son objectif : expérimenter de nouveaux formats théâtraux et reconquérir l’espace public ouvert à tous. Qu’est-il en effet possible de faire dehors ? La compagnie X/TNT se pose la question depuis plusieurs années. Et elle ne se la pose pas seule. Dans ses recherches, elle est accompagnée de juristes, étudiants en faculté de Droit.

 

La troupe franco-belge est partie d’un constat : « ce ne sont pas les lois qui empêchent les personnes d’agir dans la rue. Ce sont les personnes elles-mêmes dans leur manière d’utiliser l’espace public. Dans la rue, la concurrence est rude. On va vers une espèce de privatisation. Par exemple, un musicien joue de la musique dans la rue. Une personne passe et lui dit d’arrêter parce qu’elle n’aime pas sa musique. Il y a comme cela de nombreuses dérives. On a ensuite l’impression que cet espace ne nous appartient plus et on ne le respecte plus », explique Ludovic Nobileau.

 

 

 

Avec la compagnie X/TNT, l’espace doit être « public et démocratique pour vivre ensemble de manière drôle, amusante et joyeuse ». Ludovic Nobileau et sa troupe jouent avec cet espace. « Il n’y a pas d’activisme dans tout cela. Ce qui nous réunit est notre capacité à imaginer le monde. On peut avoir l’impression de transgresser, de savourer un petit goût d’interdit. Mais tout est légal. Nous ne demandons jamais d’autorisation pour interpréter nos spectacle parce que nous sommes dans notre droit ».

 

Première action ce vendredi 24 juin à Viva Cité : X/TNT donne le Coup d’envoi du festival. « C’est un spectacle auditif » et aussi « un hommage à l’imaginaire, aux femmes ». Chaque spectateur porte un masque de sommeil et doit se laisser entrer dans le récit. Avec les Little Sisters, il faudra contrer Big Brother, lui apprendre à porter son regard ailleurs.

 

X/TNT poursuit son action de déconduite avec l’ouverture de son auto-école les 25 et 26 juin. Artistes et spectateurs mènent alors des actions qui peuvent « être border line ». A l’issue de la représentation, on peut repartir avec son permis de déconduire.