Alexandre Rasse Jazz Trio, formule électrique, se produit pour la première fois mardi 13 mai au Trianon transatlantique à Sotteville-lès-Rouen.

 

Alex Rasse jazz TrioIl a fallu quatre années de travail pour constituer un groupe et surtout écrire un répertoire. Alexandre Rasse avait une envie toute particulière : « fabriquer une chose qui soit personnelle ». Le musicien rouennais qui se fait aussi comédien a composé un jazz très électrique inspiré de multiples influences. « Je n’ai pas voulu développer les codes usuels du jazz en terme de forme, en terme d’improvisation. Ce jazz se révèle très moderne et electro ».

 

Pour le jouer, il est entouré de Yann Auger, guitare, et Olivier Gerber, batterie. Des compagnons de route qu’Alexandre Rasse a croisés à de nombreuses reprises. Tous les trois ont en effet des parcours multiples, ont évolué sur différents territoires du jazz. Pour Alexandre Rasse, le trio est la formule idéale et « agréable à gérer. Si on a envie de modifier des structures, cela se fait tout seul ».

 

Dans cette nouvelle formation, Alexandre Rasse est à l’orgue Hammond. « Quand on y goûte une première fois, il est difficile de l’oublier. C’est l’instrument électrique le plus biologique qui permet d’avoir un rapport semblable à celui d’un instrument de lutherie. Il est aussi très réactif, comme une guitare électrique ». Au Trianon transatlantique, le concert sera enregistré et filmé pour une sortie DVD.