//

Conte sauvage

 La Compagnie n°8 est au festival Viva Cité ce samedi 29 juin avec Monstre(s) d’humanité, une pièce qui plonge le spectateur dans une ambiance de fin du monde.

imagegTout commence… bien sagement. Des puissants financiers en costumes ou tailleurs qui font la pluie et le beau temps dans le monde de l’économie se retrouvent autour d’un buffet. Belle gueule, bonne manière, conversation calme. On rit du bout des lèvres. Puis tout dérape. Bagarre de nourriture et en quelques minutes, on se retrouve dans une ambiance de fin du monde avec huit zombies qui titubent, qui courent après le public. Ce qui pourrait être un véritable cauchemar est en fait une scène hilarante de Monstre(s) d’humanité, nouvelle création de la Compagnie n°8 inscrite au programme de Viva Cité à Sotteville-lès-Rouen.

La fin du monde ? Un thème certes à la mode mais passé à la moulinette de la Compagnie n°8 devient une déambulation complètement cynique. Ces monstres assoiffés de d’argent viennent remercier toutes les personnes grâce auxquelles elles savourent leur pouvoir et vont jusqu’à leur verser à leurs pieds des sacs de billets.

Dans cette création bestiale, la troupe ne manque pas de rappeler que ces monstres n’en sont pas moins des hommes en quête d’humanité qui courent à après des moments de bonheur et l’amour. Ils ne savent toujours très gérés leurs émotions et leurs angoisses. Les uns et les autres partent dans des délires extraordinaires. Monstre(s) d’humanité est une suite de scènes, foutraques et aussi effrayantes entre des êtres qui n’hésitent pas à se dévorer entre eux.

 

  • Samedi 29 juin à 21 heures, espace Marcel-Lods à Sotteville-lès-Rouen.
  • Spectacle gratuit.