//

En mission dans la Station MIR

Photo : Jean Lambert

Quel peut être le quotidien d’une spationaute seule dans une capsule spatiale ? Réponse dans MIR, le nouveau spectacle de la compagnie Barks qui se joue mercredi 17 avril à l’espace Philippe-Torreton à Saint-Pierre-lès-Elbeuf pendant le festival Spring et vendredi 19 avril à L’Éclat à Pont-Audemer pendant le festival Noob.

Bastien Dausse a un rapport passionné à la gravité, à la flottaison. La raison ? « Les corps peuvent s’abandonner et nous pouvons suspendre le temps. C’est par cet intermédiaire que je me suis intéressé à l’espace. J’ai trouvé là un lien évident avec le cirque. En parallèle, lors de ma formation en acro-danse, on nous demandait d’effectuer des acrobaties au sol, de sauter toujours plus haut… Tout cela m’a incité à me poser des questions de dramaturgie ». Des questions déjà soulevées dans Les Idées grises et dans Moon / cabinet de curiosités lunaires. Bastien Dausse poursuit toujours ses recherches dans MIR, un spectacle acrobatique présenté mercredi 17 avril à l’espace Philippe-Torreton à Saint-Pierre-lès-Elbeuf et vendredi 19 avril à L’Éclat à Pont-Audemer.

Le metteur en scène qui ne manque pas d’intérêt pour les inventions en tout genre en a menées plus d’une. Jusqu’à se faire remarquer par les scientifiques. « C’est ma petite fierté. J’ai figuré dans un article scientifique aux côtés de personnes reconnues. Ma solution a été citée comme une solution. J’aime beaucoup chercher. Les scientifiques le font avec un objectif de vérité, les artistes, non ». Bastien Dausse a en effet mis au point une machine simulant la gravité. 

Dans MIR, le cofondateur de la compagnie Barks joue à nouveau avec la gravité, l’équilibre et les déséquilibres. L’histoire : une scientifique voyage seule dans une station spatiale depuis un certain temps. Comme elle s’ennuie, elle part en quête de sens. « J’avais envie de parler de ces moments de solitude qui nous plongent dans notre imagination », indique Bastien Dausse. Perdue dans une immensité cosmique, la spationaute, jouée par Laurane Wüthrich, vit ainsi plusieurs aventures en suspension pleines de fantaisie, entre les missions qui lui ont été confiées et les tâches quotidiennes.

Infos pratiques

  • Mercredi 17 avril à 17h30 à l’espace culturel Philippe-Torreton à Saint-Pierre-lès-Elbeuf. Tarifs : de 5 à 2 €. Réservation au 02 32 96 95 78 ou à billetterie.ecpt@pierrotin.fr
  • Vendredi 19 avril à 19 heures à L’Éclat à Pont-Audemer. Tarifs : 7 €, 5 €. Réservation au 02 32 41 81 31 et sur http://eclat.ville-pont-audemer.fr
  • Durée : 45 minutes
  • Spectacle à partir de 6 ans