C’est un des plus beaux spectacles de la saison du CDN de Normandie Rouen. Les Arrivants, écrit par Ronan Chéneau et les primo-arrivants en Normandie et mis en scène par David Bobée, raconte le parcours de ces personnes. A voir encore samedi 14 mai au théâtre des Deux-Rives à Rouen.

 

photo Wojtek Doroszuk

photo Wojtek Doroszuk

Ils ont de très jolis prénoms signifiant Lutte, Face à la mer, Poésie… Ils viennent d’Algérie, d’Espagne, d’Erythrée, d’Albanie, du Sénégal, du Maroc… Ils sont aujourd’hui en France, en Normandie, et ils prennent la parole. Enfin ! Ils prennent la parole grâce à David Bobée, directeur du CDN de Normandie Rouen, qui leur a ouvert les portes de son théâtre.

 

Pendant un an, ces femmes et ces hommes ont participé à des ateliers d’écriture avec Ronan Chéneau, auteur associé au CDN de Normandie Rouen. « Je les ai invités à s’exprimer sur leur parcours migratoire. Mais je n’ai pas voulu les réduire à cela. Nous avons aussi parlé de ce qu’ils avaient de singulier. Chacun a choisi ce qu’il voulait donner ou pas. J’ai ensuite compilé les textes et construit une dramaturgie » pour apporter un autre éclairage sur une réalité.

 

A partir de ces écrits, David Bobée a imaginé en seulement cinq jours un magnifique spectacle, Les Arrivants, joué encore samedi 14 mai au théâtre des Deux-Rives à Rouen. Sur le plateau, cinq voitures, 14 personnes, des images fortes et poétiques créées par David Bobée grâce à une mise en scène très sobre.

 

Ils étaient « Les Arrivants ». Ils sont des comédiens généreux avec toute la beauté, la fragilité et l’émotion des premières fois et avec leur force acquise sur leur chemin de vie tortueux. Dans ce spectacle reviennent les souvenirs, de la famille, du départ inévitable pour fuir « l’injustice », « la médiocrité », « la violence », « la guerre ». Alors « tout quitter », « laisser », « abandonner » pour « recommencer » parce que chacun a fait le choix avec un immense courage de « lutter », de « diriger sa vie ». Maintenant, il faut « trouver sa place », « la bonne place » après être sorti du parcours labyrinthique de l’administration.

 

Ces 14 personnes n’ont pas choisi la France par hasard. « C’est le pays de la justice », rappellent-elles. Les Arrivants est un spectacle qui réunit de nombreux témoignages poignants,  porte une parole de générosité, donne une leçon et un bel élan de vie. Il répond à tous ceux voulant toujours faire croire qu’il est préférable de fermer les frontières ou de renvoyer les réfugiés dans leur pays. Vendredi soir, pour la première représentation, Les Arrivants a été un réel moment de communion et de partage. Avec eux, « elle est belle, la vie ».

 

  • Samedi 14 mai à 15 heures au théâtre des Deux-Rives à Rouen. Réservation au 02 35 03 29 78 ou sur www.cdn-hautenormandie.fr
  • Le tarif est libre. Les recettes seront reversées à l’APMAR (association pour la promotion des migrants de l’agglomération rouennaise).
  • Lire l’interview de Ronan Chéneau