Ben Glassberg deviendra le directeur musical de l’Opéra de Rouen Normandie en septembre 2020.

L’Opéra de Rouen Normandie n’avait plus de directeur musical depuis le départ de Leo Hussein en 2016. Pour l’actuel directeur de la structure, arrivé à la rentrée 2017, rien ne pressait. « Il a fallu prendre du temps. Un temps pour inscrire le projet au sein de la maison, mener un travail de fond sur le répertoire que je voulais engager, assurer la saison symphonique. Il a fallu ensuite que les choses se déclenchent. Pendant ce temps, nous avons rencontré plusieurs personnes. Il y a eu plusieurs opportunités et le champ des possibles s’est resserré ».

Loïc Lachenal a choisi Ben Glassberg qui fait partie de cette nouvelle génération de chefs d’orchestre. Il n’a que 26 ans. Diplômé en musique de l’Université de Cambridge, il a étudié la direction d’orchestre à la Royal Academy of Music de Londres. Il se fait remarquer en 2017 lorsqu’il remporte le Grand Prix du 55e concours international de jeunes chefs d’orchestre de Besançon, décerné par un jury présidé par Leonard Slatkin. Il recevra en même temps le coup de cœur du public et le celui de l’orchestre. « C’est un chef dont j’entendais parler depuis longtemps, notamment par ses pairs. Ben Glassberg est une personne d’une grande maturité qui travaille dans le fond le son et le style. J’ai aussi beaucoup aimé la façon dont il a parlé de l’orchestre », remarque Loïc Lachenal.

Une première en décembre 2018

Aujourd’hui, Ben Glassberg occupe le poste de chef principal du Glyndebourne Touring Opera et tient la place de chef invité associé à l’Orchestre national de Lyon. Ben Glassberg n’est pas un inconnu à Rouen puisqu’il a dirigé l’orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie en décembre 2018 lors d’un concert consacré au répertoire russe avec la Symphonie n° 5 de Tchaïkovski et le Concerto pour piano n° 3 de Rachmaninov avec Andrei Korobeinikov. Lors de l’été 2019, il a accompagné la formation avec le programme Haydn et Mozart.

Ben Glassberg arrivera à l’Opéra de Rouen Normandie en septembre 2020. Il dirigera La Clémence de Titus de Mozart en version concert en novembre 2020, L’Oiseau de feu de Stravinski et le 3e Concerto pour piano de Prokofiev avec le pianiste Benjamin Grosvenor. Il aura « la responsabilité de la qualité artistique de l’orchestre, des tournées, des enregistrements, de l’action culturelle » et sera force de proposition pour la saison symphonique.