Dans l’univers hypnotique de Lawrence Malstaf

par | 26 juin 2020 | Exhibit, Exposition, Notre sélection, Vie culturelle

Exhibit !, le festival des arts numériques du Tetris au Havre, accueille du 27 juin au 6 septembre Lawrence Malstaf, performeur et plasticien flamand. Metabolic Spaces est un univers en mouvement et très créatif à découvrir.

Chez Lawrence Malstaf, l’espace n’est jamais figé, ni fermé. Tout est en perpétuel mouvement. L’artiste flamand, installé dans le nord de la Norvège, s’amuse à faire perdre autant la notion de l’espace que celle du temps. Et il le fait avec beaucoup de poésie et une pointe d’humour. On en oublie même ses trouvailles technologiques. Autre particularité : il place le public au cœur de ses œuvres monumentales.

Les créations de Lawrence Malstaf, en tant que plasticien, sont très influencées par son travail de scénographe avec des compagnies de théâtre et de danse. L’artiste conçoit ainsi de la même manière des pièces ou pour des comédiennes et des comédiens, des danseuses et danseurs, ou pour les visiteurs. Tous y évoluent selon des règles, ou pas, et « écrivent une dramaturgie ». Pendant Exhibit !, présenté du 27 juin au 6 septembre au Tetris au Havre, Lawrence Malstaf a imaginé un grand labyrinthe avec des murs de tissus pivotants. Le chemin se dessine selon un programme informatique.  Comme au milieu de chaises en plastique animées. Il suffit de passer devant pour qu’elle commencent à avancer ou reculer ou tourner en rond. « Je considère qu’il y a toujours un manque de dialogue dans les familles. Ces chaises représentent la communication ou la non-communication entre les êtres ». Effet garanti !

Dans un tourbillon

Après le franchissement d’une flaque d’eau tremblante, est installé Nemo, un grand cylindre transparent dans lequel le public est invité à entrer. Là, un fauteuil,  une multitude de billes de polystyrène et du vent. La personne qui ose l’expérience s’assoit et se retrouve au cœur d’un tourbillon de perles blanches.

Dans ses créations monumentales, Lawrence Malstaf qui puise des influences dans la nature ne cherche pas le spectaculaire mais à éveiller des émotions et les sens pour briser le cours du quotidien. « Le mouvement, les vibrations, le bruit, le toucher… Tout cela enrichit l’expérience de la vie à un moment où nous sommes focalisés sur nos écrans ». L’artiste flamand veut offrir des instants hypnotiques, de méditation ou de contemplation. « Il faut accepter ce lâcher prise. Aujourd’hui, nous voulons tout comprendre, avoir une vue complète de la réalité. Or c’est impossible parce que l’on ne peut jamais être objectif sur les choses ».

Il faut ainsi se laisser guider et surprendre. Avec Lawrence Malstaf, le corps qu’il place au cœur de ses installations est sans cesse sollicité. « Il est en effet contraint » à suivre le mouvement des objets. « Dans le labyrinthe, il faut se réorienter lorsque les murs bougent. Depuis toujours, l’homme a dû et su s’adapter selon le climat, les conditions économiques… Par exemple, pendant la révolution industrielle, l’environnement a beaucoup changé. Cela peut créer un chaos. C’est une découverte pour moi. Nous le voyons aujourd’hui. Une petite chose peut nous mettre dans un déséquilibre et révéler notre fragilité ».

Infos pratiques

  • Du 27 juin au 6 septembre, tous les jours, sauf le mardi, de 11 heures à 18 heures au Tetris, Fort de Tourneville au Havre. Entrée libre et gratuite. Port du masque obligatoire. Réservation obligatoire au 02 35 19 10 38 ou sur www.festivalexhibit.fr
  • Performances de Lawrence Malstaf les 27 et 28 juin, les 5 et 6 septembre à 11 heures, 14 heures, 16 heures, 18 heures et 21 heures sur la terrasse du Tetris
  • Rencontre avec Lawrence Malstaf lundi 29 juin à 17 heures au Tetris

Le programme d’Exhibit !

  • Exposition collective avec Alex Verhaest, Julie Stephen Chheng, Marco Barotti et le collectif In-Dialog
  • Rencontre avec Alex Verhaest lundi 29 juin à 17 heures au Tetris
  • Atelier fakenews avec Alex Verhaest les 20, 21 et 22 août
  • Fablab, tous les jours, sauf le mardi, de 11 heures à 14 heures pour les projets accompagnés et de 14 heures à 18 heures en entrée libre à La Halle
  • Boutique éphémère, tous les jours, sauf le mardi, de 11 heures à 18 heures à La Halle

À lire également

odio Aliquam tristique ut sed libero fringilla id,